Togo : Un enfant de 13 ans retrouvé mort la corde au coup à Agbodrafo 05/11/2016

110

Par Marcelle Apévi

Togo : Un enfant de 13 ans retrouvé mort la corde au coup à Agbodrafo                                                                             05/11/2016
Image de l’enfant

La découverte du corps sans vie de cet enfant de 13 ans suscite de sérieuses interrogations, notamment le pourquoi ces genres de faits en période de fin d’année.

Pendaison, empoisonnement, crime crapuleux consistant à découper le corps humain, vindicte populaire, braquage, tuerie à balle réelle… Nombreuses sont des vies qui en passent.
Vendredi dernier, c’est dans le village d’Agbodrafo dans la préfecture des Lacs que cette triste découverte a été faite. Le corps sans vie d’un enfant de 13 ans, accroché à un arbre avec une corde nouée autour de son coup, ses pieds touchant le sol.

A analyser l’image, il est claire qu’il s’agit d’un assassinat pour des raisons qu’on ignore. Puisque dans une telle position, sans pressions quelconques, personne ne peut supporter la douleur et se laisser asphyxier. D’où la thèse d’un assassinat dont l’auteur court toujours, surtout qu’il a su habiller son crime pour détourner l’attention des naïfs de la piste d’assassinat.

Qu’est-ce qui peut donc expliquer l’assassinat d’un enfant de cet âge ? Est-ce par jalousie? Quelle menace peut constituer cet enfant? Ou a t-il été témoin d’un fait ou de quelque chose de répréhensible? Ou s’agit-il de ces pratiques criminelles exotériques de sang humain?

Autant de questions qui nécessitent une enquête sérieuse pour établir les responsabilités.

Avant de mourir par pendaison, il faut être suspendu en l’air. Ce qui n’est pas le cas avec cet enfant qui à les pieds qui touchent encore le sol.

Togo-Online.co.uk