Togo : « Sikrité » maritime, « akpéloooooooo ». Tchrrrrooourrrr !

175

Du 10 au 15 octobre prochain, Lomé sera le centre névralgique du continent de toutes les misères. Tous les regards seront tournés vers notre « capital city », à la faveur du Mont, que dis-je, du Sommet sur la « sikrité » maritime et le piratage des CD, pardon, la piraterie maritime.

Togo : « Sikrité » maritime, « akpéloooooooo ». Tchrrrrooourrrr !

Il faut le dire, une telle conférence, il n’est pas donné à tout le monde de l’organiser. Normalement tous les « Gnassingbélandais » devraient être heureux ; mais il y certains qui trouvent à redire. Leur argument, c’est que ce sommet n’apporte rien au commun des miséreux du 228. Ne demandez surtout pas à l’opposant new look « Aviyomé » d’énumérer les bienfaits de ce sommet ; il va vous faire tout un exposé. Bon, passons !

A vrai dire, ces « Gnassingbélandais » qui parlent mal de la conférence sur la « sikrité » maritime de notre champion « gnassional » sont de mauvaise foi quand on considère ses bienfaits. D’abord l’avènement de ce sommet permet aux « Gnassingbélandais », du pêcheur de Katanga à l’élève de l’EPP Dabarakondji en passant par la vendeuse de « zodéké » (petits poissons) de savoir qu’il existe un phénomène qui s’appelle comme ça. Ensuite les H.A.O vont voir leurs affaires boostées durant ces cinq jours, les CP (chambres de passage) tourneront à plein régime et leurs exploitants seront aux anges. La sécurité sur la terre sera aussi assurée. Pendant ces 5 jours, les gens peuvent laisser leurs motos dehors, et avec les clefs dans le contact ; personne ne viendra les voler parce que nos vaillants « sodjas » seront là pour veiller là-dessus. Il parait même que par patriotisme, les voleurs et autres braqueurs ont décrété un cessez-le-feu et décidé de ne rien voler. A cause de ce sommet, Lomé fait sa toilette. Les égouts incurables sont curés et Lomé ne sentira plus comme une décharge de déchets toxiques, fini les odeurs avortantes…

Entre nous, est-ce que le sommet apporte quelque chose oui ou non ? Vraiment, il faudrait qu’on exorcise certains « Gnassingbélandais » parce qu’ils semblent disjoncter. Parfois, on est tenté de suggérer qu’on leur retire même leur « gnassionalité » ; comme ça ils iront chercher leur pays. Tchrrrrooourrrr… Vive le sommet sur la « sikrité » maritime ! Vive « Woabé » l’initiateur !…Mais à quand un sommet sur la démocratie et l’alternance à Lomé ? On n’insinue rien hein…

Source : Liberté

27Avril.com