Togo : Revue de presse du 16 Juin 2016

651
Correction BEPC 2016 : Des images des copies d’examen balancées sur les réseaux sociaux par des correcteurs irresponsables, titré à sa Une, LE LIBERAL, Hebdo.

Selon le Libéral, certains enseignants correcteurs au BEPC ont trouvé le plaisir de publier sur les réseaux sociaux, le contenu très souvent insolite de certaines copies des candidats.

Les copies publiées sont entre autres, des schémas mal faits, le contour des cartes mal dessinées ou encore des extraits de textes qui portent atteinte à la langue de Molière.

A en croire le journal, l’objectif de ce jeu qui consiste à tourner en dérision les candidats mais aussi d’attirer l’attention du public sur le niveau parfois très bas de certains élèves n’est pas très responsable de la part des enseignants correcteurs.

“C’est l’intimité des candidats qui est étalé sur la place publique avant même la proclamation des résultats”, précise le journal.

L’APG impérissable, écrit Le Libéral selon qui, 10 ans après sa signature, cet accord reste toujours d’actualité dans la mesure où toutes les recommandations contenu de ce précieux document ne sont pas appliquées.

“Ce que la classe politique considère comme reliquat de l’APG tient à cœur aux uns et aux autres. L’Apg demeure et reste le bréviaire des hommes politiques. L’Apg reste toujours d’actualité et demeure impérissable”, souligne le journal.

FORUM DE LA SEMAINE, Quotidien privé revient avec des titres/Politique togolaise : Le HCRRUN ouvre la réflexion sur les réformes politiques en juillet prochain.

Du 11 au 15 juillet 2016, s’ouvrira à Lomé, un atelier national de « réflexion et d’échanges sur les réformes politiques et institutionnelles ». Initié par le Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN), la rencontre a pour objectif principal, la création des conditions favorables à la formulation et à la mise en œuvre des réformes politiques et institutionnelles.

Il sera l’occasion pour les acteurs participants, de s’accorder sur une « compréhension commune du concept de réformes politiques et institutionnelles, de l’esprit et de la lettre des réformes telles que prévues par la CVJR etc.

Cependant, Forum de la Semaine fait savoir que le parti de Jean Pierre Fabre au sujet de l’initiative de HCRRUN, est déjà dans l’objection.

« Fidèle à sa dynamique de dénonciation, le parti de Jean Pierre Fabre, l’Anc, un des partis politiques parlementaires invités à ce cadre de réflexion et de discussion, ne semble pas comprendre l’opportunité d’une telle rencontre ».

Gouvernance au Togo: Klassou à la Primature, un an déjà ! L’apaisement social maintenu.
« S’il nous est donné aujourd’hui, soit un an après sa nomination et la mise en place de son gouvernement, de dresser un bilan de ce que cette équipe gouvernementale qu’il dirige nous a fait voir, on peut se dire qu’il a fait de son mieux quant au maintien de l’apaisement du front social », détaille Forum de la Semaine qui fait un bilan de l’an 1 du PM à la primature.

Le journal qui cite les acquis à mettre à l’actif du PM actuel, cite un observateur qui fait savoir « qu’il reste encore des efforts à faire pour impacter encore plus le quotidien des Togolais, et on espère que le gouvernement s’y attèlera dans les semaines et mois qui viennent ».

Limitation de mandat et alternance : Faure Gnassingbé révèle au grand jour ses réelles intentions et répond à la CEDEAO

« L’interrogation qui est la mienne aujourd’hui, c’est de savoir si on peut appliquer la même règle dans tous les pays », écrit LIBERTE, Quotidien privé.

Selon Liberté, visiblement, il ne faudrait pas compter sur Faure Gnassingbé pour voir ce problème réglé de si tôt et baliser la voie à l’alternance au pouvoir tant désirée par le peuple. Depuis l’Allemagne où il est en séjour depuis une bonne semaine, il a révélé dans une interview accordée à la radio Deutsche Welle, toute son opacité à cette question, faisant de l’esprit et osant même répondre insidieusement à la CEDEAO qui projette une harmonisation de la limitation à deux des mandats présidentiels dans ses pays membres, rapporte le journal.

Abus d’autorité : A la demande d’un proche du pouvoir, des boutiques menacées de démolition à Kégué.

Des ateliers et des boutiques situés dans la rue des Calepines à Kégué où se trouve la maison de l’ancien Premier ministre Koffi Sama sont menacés de démolition, lit-on dans les colonnes de Liberté.

Le journal fait savoir que mardi dernier, des agents de la mairie y ont inscrit : «A casser». Les propriétaires ont deux semaines pour se conformer à cette décision qui serait prise pour faire plaisir à un certain Kéléou qui accuse ses voisins de nuisance sonore».

Litiges fonciers entre Défalé et Baga : Des affrontements font un mort et des blessés graves, informe le journal.

AGIR section Sahel et Afrique de l’Ouest en quête de financement pour la réduction de la faim, écrit de son côté, LE CHANGEMENT, Hebdo.

Togosite.com