Togo : Problématique des assassinats politiques en Afrique, le Mo5 commémore « les 29 ans » de Thomas Sankara

44

© togoactualite – Dimanche 16 Octobre 2016 – Le Mouvement patriotique du 05 octobre (MO5) au Togo a commémoré hier samedi à Lomé au cours une causerie-débat avec le professeur Magloire Kuakuvi le 29è anniversaire de l’assassinat du Capitaine Thomas Sankara Rechercher Thomas Sankara et 12 de ses compagnons au Burkina Faso.
 
De part commémoration, le M05 et le professeur Magloire Kuakuvi ont rendu un hommage à tous ceux qui sont tombés au combat pour l’avènement d’une société démocratique en Afrique.
 
A l’occasion du 29è anniversaire de l’assassinat du Capitaine Thomas Sankara, le conférencier a déclaré que la jeunesse doit avoir des leaders et qu’il y a des modèles c’est-à-dire des pers0nne scientifiques légendaires que l’on doit remettre dans les programmes scolaires. En faisant une parallèle d’avec le Togo, Magloire Kuakuvi a rappelé que le pays a eu des nationalistes tels que le pasteur Akou et des compagnons qui ont lutté entre 1958 1960 mais que malheureusement ils restent cachés dans les livres d’histoire. Du constat qui laisse ces nationalistes dans l’ombre de l’histoire, l’historien nourrit l’espoir que « ces personnes vont émerger un jour ».
 
En précisant le bien-fondé de la causerie-débat qui a porté sur la personne de Thomas Sankara, son rôle et son assassinat le 15 Octobre 1987, Magloire Kuakuvi a déclaré que l’illustre disparu qui n’avait que 38 ans à l’époque de sa fin tragique est une icône pour les jeunes de la sous-région. Un participant qui voulait si Sankar a réussi sa révolution ou pas, le conférencier répondu « aujourd’hui, on peut répondre non, car l’autosuffisance alimentaire qu’il avait voulu n’est pas encore là. L’Etat et les Forces armées ne produisent rien mais dépensent beaucoup…».
 
En détails, Thomas Sankara Rechercher Thomas Sankara est né le 21 décembre 1949 à Yako en Haute-Volta. après le Baccalauréat, il suit une formation d’officier à l’Académie militaire d’Antsirabé, à Madagascar. En septembre 1981, Thomas Sankara Rechercher Thomas Sankara devient pour six mois, Secrétaire d’État à l’information dans le gouvernement du Colonel Saye Zerbo. Il démissionne le 21 avril 1982 et déclara à la radio que « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! ».
 
Thomas Sankara fut un jeune chef d’Etat révolutionnaire qui portait beaucoup d’espoir pour la jeunesse africaine. Quoique disparu le 15 octobre 1987 à Ouagadougou dans des circonstances qui restent à être élucidées, son combat et ses idées continuent d’influencer bon nombre d’acteurs politiques en Afrique. Il a été un militaire et homme politique panafricaniste qui a incarné la révolution burkinabè du 4 août 1983 jusqu’à son assassinat lors du coup d’État. Thomas Sankara Rechercher Thomas Sankara est aujourd’hui devenu une référence pour bon nombre de jeunes et beaucoup d’hommes politiques se réclament de ses idéaux et de son modèle de développement.
 
Enfin l’occasion de cette commémoration du 29è anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara, le Coordinateur général du MO5, Eloi Koussawo, a rendu hommage au disparu en écrivant que « je voudrais, au nom du Mouvement Patriotique du 5 Octobre (MO5), saluer sa mémoire … Que son intégrité fasse émulation dans les armées africaines, et particulièrement au Togo ».
 
Mensah, Lomé
 
source : koaci
 

TogoActualité.com