Togo: Presse en ligne sans aide, le PTT interpelle l’Etat

12

Enregistrement d’une interview télévisée

Mercredi 30 Novembre 2016 – Le Patronat de la Presse Search Presse Togolaise (PPT) plaide pour que les autorités en charge du monde de la presse prennent en considération l’octroi de l’aide de l’Etat aux sites web ou journaux en ligne.

Le PPT a fait connaitre sa doléance dans un communiqué rendu public le 28 novembre à Lomé et signé par son président Carlos Ketohou.

Après avoir plaidé pour les journaux en ligne, le PPT s’est insurgé contre son exclusion parmi les organisations bénéficiaires de l’aide de l’Etat. Pour tout, le PPT a invité le ministre chargé de la Communication, à revoir sans délai l’arrêté portant création de cette commission et de la nomination de ses membres, afin d’y intégrer les nouvelles associations professionnelles de presse, le PPT en l’occurrence.

L’aide de l’Etat (100 millions de F Cfa), exercice 2015-2016, est allée à 98 organes privés dont 6 chaînes de télévisions, 44 stations de radios et 48 organes de la presse écrite. La période sur laquelle la Commission technique et de suivi de l’Aide de l’Etat à la presse s’est basée est l’intervalle du 1er mai au 30 avril 2016.

Pour le fait que la presse en ligne ait été mise à l’écart, le président du PPT a relevé qu’« A l’ère du numérique, cette marginalisation des nouveaux médias, qui jouent un rôle important dans le traitement et la diffusion de l’information est loin de renforcer la liberté de presse qui a également pour indicateur, l’épanouissement des médias ». Sans s’arrêter à cette dénonciation et au plaidoyer pour la presse en ligne, Ketohou a fustigé « le montant insignifiant de 100 millions de F Cfa consacré par le budget national à l’ensemble de la presse privée togolaise ».

En parlant du choix des medias traditionnels (télé, radio et presse papier) retenus pour bénéficier de cette aide, Ketohou a déploré que « le processus de révision du code de la presse et de la communication n’ait pas abouti à intégrer la presse en ligne dans la répartition de l’aide de l’Etat à la presse ».

Les critères d’attribution de l’aide  de l’Etat à la presse sont entre autres la régularité de la parution, la durée de vie (au moins un an d’existence) et le statut des organes (privés, commerciaux ou communautaires).

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com