Togo : Mme Cina LAWSON, la Ministre chantre du saut dans l’inconnu

7

Mme Cina LAWSON, la titulaire du Département des Postes et de l’Economie numérique est une Ministre entièrement à part. Elle n’est en rien comparable à ses collègues. Et pour cause. Elle se croit au-dessus de tous et pour des raisons opportunistes, se croit tout permis.

Depuis sa nomination à ce poste stratégique, le secteur des télécommunications a connu une situation de dégradation permanente qu’elle n’a jamais réussi à redresser.

Il était un temps où le réseau de communications de notre pays était considéré comme le plus performant dans la sous-région ouest-africaine.

Avec l’avènement de Cina LAWSON, les choses ont pris des tournures désespérantes parce qu’elle avait en tête un schéma qui faisait et continue à faire fi des réalités de notre pays qu’elle méprise.

Trop imbue d’elle-même et cultivant un complexe de supériorité handicapante, elle n’a jamais voulu suivre les conseils de ses plus proches collaborateurs. Pire, au lieu de se reposer sur des compétences intrinsèques que recèle son Ministère, elle a la propension de toujours faire appel à l’expertise étrangère qu’elle n’arrive pas à greffer harmonieusement sur les réalités nationales. D’où le phénomène permanent de rejet et l’échec.

Ainsi, depuis plus de six (6) ans, la télécommunication au Togo est à la traine. Malheureusement, au lieu de prendre conscience de ses propres insuffisances et de faire une mise à plat salutaire susceptible de permettre un nouveau départ, Mme Cina LAWSON a toujours opté pour une fuite en avant suicidaire, devenant de ce fait, la Ministre chantre du saut dans l’inconnu comme si l’existant ne compte pas.

A preuve, pendant la période précédant le sommet sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique, tout a été mis en œuvre pour améliorer le réseau pour sauver l’essentiel, compte tenu de l’enjeu.

Au jour d’aujourd’hui, c’en est fini de cette période de courte éclaircie. Pour téléphoner actuellement, c’est la croix et la bannière, un véritable parcours de combattant. Pendant ce temps, la Ministre promet aux Togolais la 4G alors que la 3G est passablement performante et aléatoire. Au lieu de faire en sorte que la fluidité soit définitivement assurée, la Ministre a fait une nouvelle trouvaille liée à la 6e conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) à laquelle elle a pris part les 27 et 28 Août à Nairobi au Kenya en qualité de membre d’une délégation conduite par le Chef de l’Etat en personne.

On s’étonne alors de constater que lors du récent conseil des Ministres, le mardi 8 novembre 2016, notre égérie  de la République présente une communication pour évoquer deux projets présentés à cette rencontre par notre pays pour améliorer la connexion internet haut débit. Et pour enfoncer le clou, on met en titre : « Le Togo veut relier Lomé à Cinkassé en fibre optique ». Et d’ajouter que « la mise en œuvre de ce projet assurera la baisse des coûts de communications et améliorera très significativement la qualité de service au Togo et dans les échanges avec la sous-région et plus largement avec le monde ». Que dire face à cette situation de surenchère permanente, sinon que cette Ministre se moque royalement des préoccupations réelles des Togolais qui est de pouvoir téléphoner le plus normalement possible en attendant mieux.

Les grands projets comme la construction du Blackbone ou la création d’un technopole comprenant un data center et un centre d’innovation, c’est bien, mais lorsqu’on occupe un poste de responsable de l’Economie numérique et de la poste, on ne doit pas servir à tout bout de champ des rêves. Il faut avoir les pieds sur terre et veiller à satisfaire les besoins basiques des clients qui, tous les jours, n’ont qu’un seul souci : communiquer pour mieux réussir leurs affaires.

Il n’est un secret pour personne que pour se connecter actuellement à Lomé, il faut se lever tôt.

Mme Cina LAWSON qui vit sur une autre planète, se comporte comme si les Togolais sont des idiots et se contentent de la médiocrité ambiante qu’elle leur offre. Elle manque totalement de la détermination qui caractérise les grands bâtisseurs. Son narcissisme pénalise tout le pays et nous avons le devoir de l’aiguillonner pour qu’elle comprenne que son comportement fait de je-m’en-foutisme n’est pas de nature à nous permettre de sortir de l’ornière.

Cette Ministre entièrement à part qui se prend pour le nombril de la République, doit faire en sorte que la performance immédiate soit au rendez-vous de ses initiatives futuristes.

Les Togolais n’ont que faire des promesses jamais concrétisées et de son incapacité à permettre à son Département de trouver des solutions idoines aux maux dont souffre la communication au Togo. Car, lorsqu’une femme met une pierre et de l’eau dans une marmite et qu’elle pose le tout sur une cloporte et promet à son enfant qu’il va manger, elle risque de faire de cet enfant son pire ennemi si ce dernier s’aperçoit du subterfuge.

C’est malheureusement le cas de Mme Cina LAWSON. Elle ne s’aperçoit pas que les Togolais sont fatigués de ses promesses sans lendemain. Le risque d’une explosion est réel si elle persiste dans cette voie.

Rodrigue

Togosite.com