Togo : Le projet d’affectation des magistrats fait grincer des dents

41

Un grand malaise traverse actuellement la Justice togolaise. Et pour cause, le projet d’affectation des magistrats provoque des grincements de dents. Selon plusieurs sources, ce projet qui sera prochainement validé par le conseil des ministres risque de déboucher sur des mouvements d’humeur.
 
La Présidence de la Cour d’Appel de Lomé était au cœur d’un micmac entre le Président de la Cour Suprême et celui de la Cour Constitutionnelle, chacun proposant son protégé pour le poste. Mais enfin de compte, l’autorité suprême aurait opté pour le président de la Cour d’appel de Kara pour la présidence de celle de Lomé. Le président du Tribunal de première Instance de Lomé serait sur un siège éjectable tout comme le Procureur de la République qui ferait de la résistance.
 
Le Procureur Général s’accrocherait aussi à son maroquin. Le chamboulement en cours touche aussi plusieurs substituts largués à l’intérieur du pays. En absence d’un véritable plan de carrière, les affectations des magistrats au Togo se font au gré du zèle des magistrats et de leur loyauté au pouvoir en place.
 
A suivre !
 
Source : Mensah K ., L’Alternative No. 565 du 25 Octobre 2016
 

TogoActualité.com