Togo : La mallette d’un ministre de Faure Gnassingbé, volée par deux prostituées en Chine…après une partie jambes en l’air.

8145

Au temps du feu président le Général Etienne Gnassingbé Eyadéma, il y a des choses que ses ministres et collaborateurs ne pouvaient jamais faire et des comportements  qu’ils ne pourraient jamais avoir lors des visites et voyages à l’étranger.

Togo : La mallette d’un ministre de Faure Gnassingbé, volée par deux prostituées en Chine…après une partie jambes en l’air.

Mais depuis l’arrivé du fils au pouvoir en 2005, ses ministres, collaborateurs amis, intimes et les directeurs des sociétés d’état se croient tout permis et font ce que bon leur semble dans le pays et même à l’étranger, quand ils sont en déplacement et en visite officielle avec le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Ici nous allons faire cas du dernier voyage que Faure Gnassingbé a effectué avec sa délégation en Chine, voyage faite sur invitation du président de la Chine, donc un voyage d’Etat et officiel; et non un voyage privé ou de vacance.

Au cours de ce voyage officiel,  un ministre m’a-tu-vu de la délégation du chef de l’Etat a ramené deux prostituées chinoises dans la chambre de son hôtel pour une partie de jambes en l’air. Ce ministre indélicat, bien que sa belle-mère, également ministre, soit dans la délégation, n’a pas eu peur de faire venir des prostitués dans sa chambre d’hôtel pour une bonne séance de « relaxation » et de jambes en l’air.

A la fin de la bonne séance du ministre avec les prostituées, ces dernières étaient parties avec la mallette du ministre contenant une importante somme d’argent en devise et avec les documents à savoir, notamment son passeport, des dossiers confidentiels de l’Etat et autres. L’incident s’étaient déroulé la veille de la visite officielle de Faure Gnassingbé avec sa délégation dans la province Sichuan.

Dans l’embarras, le ministre coureur de jupon a été obligé de mentir au chef de l’Etat, en disant que sa mallette contenant l’argent, ses pièces d’identités et les dossiers confidentielles avait été mise dans la soute de l’avion, et c’était  la raison pour laquelle elle était perdue. Comme si lorsqu’on voyage, le passeport, l’argent, les dossiers d’Etat et des documents importants sont naturellement mis dans la soute avec les bagages !

Il a fallu des gymnastiques diplomatiques pour que le ministre en question revienne au pays sans son passeport. C’est arrivé à Lomé que le ministre inconscient a dû refaire tous ses pièces et passeport. Voila des gens voyous et irresponsables qui entourent Faure Gnassingbéé

Certains journalistes ont eu échos de cette mésaventure du ministre irresponsable. Et pour que cette information, qui est une honte pour le gouvernement, ne soit pas étalée dans la presse, un directeur de publication d’un journal serait parti  monnayer cette information contre son silence auprès du ministre délinquant.

Ce n’est pas la première fois que des ministres de Faure Gnassingbé ont eu à maille à partir avec des prostitués à l’étranger. En effet, on se rappelle bien du scandale qu’il y avait eu dans un hôtel de Bruxelles en Belgique, lorsqu’au cours d’un séjour officiel du ministre Gilbert Bawara, une prostituée évait fait irruption dans le hall de l’hôtel en cirant que le ministre togolais ne lui avait pas payé la totalité de la somme convenue avant qu’elle ne passe la nuit avec lui.

Vraiment certaines personnes qui entourent Faure Gnassingbé lui font la honte sur le plan national et international. Nous interpellons le chef de l’Etat à faire sérieusement un ménage autour de lui, car ça va pour sa crédibilité.

Affaire à suivre……

Source : [28/09/2016] La Nouvelle / FB (édité par 27avril.com)

 

27Avril.com