Togo: La charte de Lomé sur la sécurité maritime de l’UA validée

295

Photo de famille des chefs d’État

Dimanche 16 Octobre 2016 – La Charte sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique a été adoptée et signée hier samedi à Lomé par les Chefs d’Etat Search Chefs d’Etat et de gouvernement africains.

Le projet de Charte de Lomé Search Charte de Lomé a été adopté à l’unanimité par les Chefs d’Etat Search Chefs d’Etat et de gouvernement présents à Lomé. Par l’entremise de cette charte, les pays africains s’engagent à échanger leurs informations, leurs expériences et à lutter ensemble contre la piraterie, les trafics ou encore la pêche illicite. La charte signée entre en vigueur 30 jours après le dépôt du 15e instrument de ratification, d’acceptation, d’approbation ou d’adhésion

La charte propose de coordonner les actions entre les pays du continent pour lutter contre la piraterie et les trafics de drogue, d’armes et d’êtres humains sur les côtes africaines. Le document qui été validé marque une nouvelle étape décisive pour doter le continent d’un cadre juridique et technique de prévention et de lutte contre les menaces sur les espaces maritimes africains.

Dans sa déclaration d’adoption, le président en exercice de l’Union Africaine (UA), le Président Tchadien Idriss Déby Itno a déclaré que « Je me félicite de l’option courageuse que nous avons choisie pour avancer en adoptant la Charte avec la possibilité de l’enrichir, de la consolider ultérieurement par des annexes ou protocoles additionnels en vue d’y inclure les aspects peu ou pas couverts ».

Il est à souligner que même si plus de 30 pays africains ont signé la charte de Lomé, certains Etats comme le Cameroun se sont gardés d’apposer leur signature sur le document pour peut-être des considérations qui leur sont propres.

Enfin et en dehors du grand sujet à l’ordre du jour du sommet de Lomé qui a pris fin hier samedi, précisons que le Président kényan, Uhuru Kenyatta a effectué son déplacement au Togo avec son ministre des Affaires, Mme Amina Mohammed, une candidate à la présidence de la Commission de l’Union Africaine.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com