Togo Eperviers : Faute de lumière sur le stade, Claude Le Roy suspend l’entraînement

214

Les Eperviers ont débuté les séances d’entraînement mardi au stade municipal de Lomé. Et déjà, on note une fausse note.


Le Togo reçoit le Djibouti le 4 septembre prochain au stade de Kégué, une rencontre comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN, Gabon 2017. Depuis lundi, les Eperviers sont en regroupement. Hier, ils ont débuté les séances d’entraînement.

Les Eperviers déjà présents

Sur les 23 internationaux convoqués, beaucoup ont déjà répondu présents. Il s’agit de Kossi Agassa, Mathieu Dossevi, Vincent Bossou, Kouloum Maklibè, Lalawele Atakora, Léon Adjagbe, Gafar Mamah, Franco Atchou, Mekpowovo Alassani, Henritsè Eninful, Fessou Placca, Komlan Agbegniadan, Sadate Ouro-Akoriko, Fo-Dah Laba, Emmanuel Adebayor, Ouro-Sama et Kokou Donou.

Serge Akakpo, Floyd Ayité, Serge Gakpe, Alaixys Romao, Ihlas Bebou et Baba Tchagouni sont attendus cet après-midi.

Première fausse note

A en croire un posting de Steven Lavon, Consultant sportif, « Le Roy a écourté la séance à 10 minutes du terme à cause du manque de luminosité ». La même source cite la Direction de la communication de la FTF qui parle de « faute de techniciens pour allumer ».

A cause de l’absence d’un technicien qui devrait allumer les projecteurs sur le stade, le sélectionneur a été obligé de suspendre l’entraînement des Eperviers. Incroyable !

Et pourtant, le calendrier des entraînements de l’équipe national a été établi depuis plusieurs jours.

Un premier couac qui devrait révolter le technicien français qui découvre peu à peu les réalités togolaises.

icilome.com – TogoActu24.com