Togo: De retour à ses origines, Clarisse Agbégnénou honorée

59

Clarisse Agbégnénou peu avant sa décoration par Faure Gnassingbé

Click to enlarge

Vendredi Octobre 2016 – Le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, a décoré hier jeudi à Lomé Clarisse Agbégnénou, la championne du monde de Judo féminin.

Clarisse Agbégnénou a été élevée au rang d’Officier de l’ordre du Mono. Pour la présidence de la République Togolaise, cette décoration traduit une marque de reconnaissance de la nation togolaise.

Pour l’honneur qui lui a été faite la récipiendaire a écrit sur sa page Facebook que « Je remercie la présidence du Togo pour cette belle réception et pour cette belle médaille… de l’Ordre du Mono ».

La judokate franco-togolaise a, à son actif trois finales mondiales, une médaille d’or et deux médailles d’argent, deux titres de championne d’Europe, trois titres de championne sénior, et, cette année à Rio de Janeiro, le titre de vice-championne olympique.

Les prouesses de Clarisse Agbégnénou Search Clarisse Agbégnénou ne font pas que le bonheur de son pays d’adoption, mais font également la fierté du Togo, son pays d’origine. Ses différentes consécrations constituent une source d’inspiration pour la jeunesse togolaise.

En visite au Togo depuis le 21 octobre dernier, Clarisse Agbégnénou, championne du monde de judo et médaillée d’argent aux JO de RIO 2016 a visité certaines localités de son pays d’origine telles qu’Atakpamé, Danyi Zogbégan, Agbodrafo et Aného.

Une de des étapes de la visite de la judokate son passage à Notsè, le berceau du peuple Ewé, chez le roi Togbui Agokoli IV.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com