Tarif extérieur commun/Chute des recettes fiscales : Le Bénin accuse le Togo

70

Le Directeur général des Douanes et droits indirects, Pierre-Claver Tossou, a interdit le 20 septembre dernier, par une note circulaire, toute importation de marchandises au Bénin par voie terrestre sauf les « produits communautaires munis de documents requis ».

Objectif, souligne le Directeur général des douanes et droits indirects dans le document, réduire sensiblement l’évasion fiscale et augmenter les recettes fiscales. Cette mesure est rentrée en vigueur depuis le 17 octobre dernier.

Le quotidien national béninois, ‘’La Nation’’ dans son N°6597 publie un article signé de Gnona Afangbédji qui explique que beaucoup de pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ne respectent pas les principes de Tarif extérieur commun (TEC). Ce qui prive le Bénin d’importantes recettes fiscales.

« Lorsque par exemple le port de Lomé contourne le TEC pour attirer le trafic en direction de la région, il met en difficulté son concurrent du Bénin, le port de Cotonou et crée par ricochet des pertes de recettes importantes pour le Trésor public béninois », écrit l’auteur de l’article.

Les mesures prises par Pierre-Claver Tossou risquent de ne pas porter leurs fruits, « sauf si le vent de la rupture a décidé de sonner la fin du festin », ajoute-t-il.

A.H.

icilome.com