Sommet sur la sécurité maritime : Le Togo renoue avec les haies populaires banni par la Conférence nationale souveraine

281

© togoactualite – Ballet diplomatique des chefs d’Etat et de gouvernement au Togo. Dans le cadre du sommet sur la sécurité et la sureté maritimes et le développement en Afrique une trentaine de chefs d’Etat, selon les autorités togolaises, sont attendus à Lomé pour prendre part demain au sommet de Lomé qui adoptera la charte qui portera le nom de la capitale togolaise. Et Lomé qui renoue avec les grandes rencontres internationales voit les choses en grand. Pour mériter son nom de pays d’hospitalité les autorités togolaises ont mis les grands plats dans les petits pour assurer un bon accueil à leurs hôtes.
 
Ainsi ce vendredi, l’administration togolaise a été vidée de son personnel qui s’est rendu à l’aéroport de Lomé pour l’accueil des chefs d’Etat. S’il ya longtemps, la population togolaise n’a plus été sollicitée pour l’accueil des hôtes, pour ce sommet, les autorités ont non seulement demandé aux présidents des institutions de la République, les membres du bureau de l’Assemblée nationale, les diplomates, les directeurs des différents sociétés de se rendre à l’aéroport mais encore à la population de se masser le long des voies que doivent suivre les cortèges.
 
Sommet sur la sécurité maritime :  Le Togo renoue avec les haies populaires banni par la Conférence nationale souveraine

Sommet sur la sécurité maritime :  Le Togo renoue avec les haies populaires banni par la Conférence nationale souveraine
Les associations de femmes, de jeunes, et autre groupes folkloriques ont été mobilisés et habillés par le gouvernement pour se masser le long des voies pour accueillir nos hôtes. Ainsi le Togo renoue avec les haies populaires qui avaient été critiquées à la conférence nationale souveraine et abandonnée par Eyadema. Son fils, apôtre de » lui c’est lui, moi c’est moi » est en train de reprendre ce que son père a abandonné. A cette allure il ne lui reste qu’à créer les groupes d’animation : les ARETO et autres.
 
Sommet sur la sécurité maritime :  Le Togo renoue avec les haies populaires banni par la Conférence nationale souveraine
Une dictature sournoise est en train d’être instaurée au Togo. Il appartient donc à tous les Togolais d’être vigilant et de se lever comme un seul homme pour barrer la voie à cette volonté avant qu’il ne soit tard.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

TogoActualité.com