Sommet de Lomé : Le comité des représentants permanents a lancé ses travaux

58

La matinée de ce mardi a été marquée par le lancement des travaux du comité des représentants permanents (COREP). Protocoles et discours de lancements respectés, le comité se consacre aux travaux de la journée.

Dans la première partie qui se déroule actuellement dans le grand hall VIP du Radisson Blu Février, les représentants permanents auront droit au rapport du comité technique spécialisé sur la justice et les affaires juridiques.

Dans son discours, le professeur Robert Dussey, ministre togolais des affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine, représentant du gouvernement a réitéré l’importance capitale que représente cette rencontre.

« Je me réjouis de la rencontre de ce jour qui traduit l’engagement irréversible de nos pays à se mobiliser pour assurer la sécurité et la sûreté dans les espaces maritimes africains », a-t-il laissé entendre.

A son tour, M. Chérif Mahamat Zene, Ambassadeur et représentant Permanent du Tchad auprès de l’Union Africaine, Président du comité des Représentants Permanents de l’Union Africaine a pris le temps d’adresser ses « sincères remerciements au gouvernement et au peuple togolais pour l’accueil chaleureux et les facilités » mises à leur disposition depuis leur arrivée à Lomé.

Il a clairement statué que la présente séance devrait servir à préparer la session extraordinaire du conseil exécutif prévue pour le jeudi prochain.

M. Chérif Mahamat Zene a rappelé l’enjeu de la charte de Lomé, vue que « les menaces qui pèsent sur les espaces maritimes sont de plus en plus complexe et multiples ». Il a, sur ces mots, déclaré ouverts les travaux du comité des représentants permanents.

A.L

icilome.com