Sommet de Lomé : Faure Gnassingbé vient de livrer son message

177

Tout en souhaitant la bienvenue à ses hôtes, le chef de l’Etat togolais a pris soin de situer l’évènement dans un contexte historique.

Il a exhorté les pays africains, les partenaires et les amis de l’Afrique a adhérer massivement à cette initiative qu’il reconnaît non exhaustive en matière de préservation sécuritaire, économique et environnementale des océans africains.

D’autres mécanismes futurs y contribueront. Faure Gnassingbé a aussi souhaité que des systèmes de suivi et d’évaluation soient mis en place, ainsi que des rencontres futures soient organisées pour le contrôle, l’exécution des dispositions prévues dans la charte de Lomé dans la droite ligne de ce que préconise l’agenda 2063 de l’Union Africaine.

Traduire les volontés des uns et des autres en actions en matière de protection de l’espace maritime africain, c’est à cela qu’invite la Charte de Lomé, a soutenu Faure Gnassingbé.

Pour lui, c’est un instrument de coopération appelé à intégrer naturellement les pays africains afin que ceux-ci fassent preuve de la capacité à défendre l’économie des mers et des océans.

« Nous garderons le cap des efforts entrepris », a-t-il conclu bien évidement en invitant les hôtes à user de leur petite disponibilité pour découvrir le Togo dans la splendeur.

A.L

icilome.com