Shimon Peres repose en paix

109

Des dizaines de dirigeants du monde, parmi lesquels le président togolais Faure Gnassingbé, ont rendu vendredi un ultime hommage au prix Nobel de la paix Shimon Peres, décédé mercredi à l’âge de 93 ans.

Etaient présents le président américain Barack Obama, ses homologues français et allemand, le prince Charles, le roi d’Espagne mais aussi le leader palestinien Mahmoud Abbas, rare représentant de haut niveau du monde arabe…

Les obsèques ont commencé avec l’acheminement, au son des prières funéraires juives, du cercueil ceint du drapeau bleu et blanc frappé de l’étoile de David jusqu’à une tribune devant le parterre de responsables internationaux et officiels israéliens, non loin des lieux où M. Peres sera inhumé à la mi-journée au cimetière national du mont Herzl à quelques mètres de M. Rabin, assassiné en 1995.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a salué en Peres ‘un grand homme’ pour Israël et le monde, 

Une centaine de délégations de 70 pays d’Europe, d’Amérique, d’Afrique et d’Asie avaient été annoncées.

Cette affluence rend compte de l’immense respect que s’était attiré M. Peres en 70 ans de carrière à tous les postes – Premier ministre, ministre de la Défense, des Affaires étrangères, président.

Entre les prières, les rites funéraires juifs et une chanson interprétée par le contre-ténor David D’Or, les trois enfants du défunt, l’écrivain Amos Oz, les plus hauts dirigeants israéliens, l’ancien président américain Bill Clinton et, en dernier lieu M. Obama devaient exprimer leur affection et leur admiration.

Republic Of Togo