SCAPE : atouts et faiblesses

12

Le Premier ministre Komi Sélom Klassou a présidé mardi la réunion du conseil national de pilotage des politiques de développement (CNPPD).

Ce rendez-vous bi-annuel est destiné à examiner les résultats obtenus par la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE). 

Il se tient en présence des membres du gouvernement et des représentants des partenaires techniques et financiers (France, UE, PNUD, Allemagne, Etats-Unis, …).

Pour l’année 2015, le cadre macroéconomique  est resté  globalement stable avec un taux  de croissance de 5,3% traduisant un fléchissement de 0,5%  par rapport à 2014 (5,9%) et une maitrise  de l’inflation  dont le taux s’est établi à 1,8% en dessous du seuil communautaire (3%). 

Le Togo enregistre une baisse de l’indice de la pauvreté. Parallèlement, des progrès ont été enregistrés en matière de création d’emplois, notamment dans le secteur artisanal où les investissements de l’Etat son importants.

La relance du secteur agricole permet de parvenir à une couverture nationale de près de 149%.

Dans le domaine de la logistique portuaire, le PAL a traité en 2015 905.700 conteneurs contre 380.798 l’année précédente, soit une hausse de 137%.

Parmi les données générales fournies mardi, on apprend que le taux de fréquentation de l’aéroport de Lomé est passé de 616.800 passagers en 2014 à 694.335 en 2015.

Symbolique du développement économique, 7,14% de la population a accès à l’internet haut-débit, un doublement par rapport à 2014.

Mais tout n’est pas rose, a reconnu le chef du gouvernement. Parmi les obstacles identifiés, la faiblesse du financement de l’agriculture par les banques et l’absence de mécanisme réflexion pour la mise en œuvre de nouveaux projets.

  La SCAPE couvre la période 2013-2017. Elle comprend 5 axes majeurs, le développement des secteurs à fort potentiel de croissance, le renforcement des infrastructures économiques, le développement du capital humain, la promotion 

de l’emploi, le renforcement de la gouvernance et la création de conditions favorables pour un développement participatif, équilibré et durable.

Republic Of Togo