Résumé de la 4e journée des Side Events par Robert Dussey

88

La journée de jeudi a été également riche en débats autour des questions de la sécurité et la sûreté maritimes. Voici un résumé du ministère en charge des Affaires étrangères.

Communiqué de presse du ministère des affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine

Journée N°4 des Side Events Lomé 2016

Ce jeudi 13 octobre 2016, la journée des Side Events du Sommet de l’Union Africaine qui se tient à Lomé a été consacrée à la question de la sécurité et de la sûreté maritime à travers la tenue de deux tables rondes.

La première a porté sur les enjeux propres au transport et aux infrastructures alors que la seconde a concerné les ressources humaines. Ces tables rondes ont vu des échanges riches et nombreux se tenir entre les meilleurs experts et spécialistes internationaux.

Dans un premier temps, pour les Etats africains concernés, il a été convenu que l’élaboration d’une stratégie nationale maritime était une condition nécessaire et préalable à des coopérations bilatérales et régionales réussies dans le domaine de la sécurisation maritime.

Cependant, avant d’envisager des projets et actions dans un cadre élargi, les Etats africains doivent d’abord définir des objectifs stratégiques nationaux, mettre en place une organisation et un cadre légal adaptés puis se doter de moyens idoines, cela, chacun selon ses besoins et ses ressources.

Une fois ce premier travail mené à son terme, ils pourront travailler à des rapprochements via l’échange d’informations, des formations communes, des entraînements conjoints et la coordination opérationnelle, par exemple. Cette ambition de collaboration doit naturellement s’inscrire dans les dynamiques régionales déjà sur pied.

Il faut ajouter ici que le secteur privé constitue un partenaire de la puissance publique, notamment via les informations qu’il peut capter en mer et mettre à disposition des autorités à des fins de connaissance ou d’actions, un domaine restant l’apanage des Etats.

Enfin, la nécessité de disposer de personnels bien formés et motivés a été rappelée. Il ne peut y avoir de sécurité et de sûreté maritime sans des personnels compétents pour la mettre en œuvre.

La journée du vendredi 14 octobre 2016 sera consacrée au thème de la gouvernance maritime et échanges en matière judiciaire et de police qui sera développé lors de deux conférences qui débuteront au village partenaire à partir de 10h00.

Toutes les informations utiles sur le programme de conférences et les intervenants ainsi que sur le village partenaire sont disponibles sur www.lome2016sideevents.org

icilome.com