Pêche miraculeuse à Nangbéto

22

L’interdiction de pêcher sur le Lac artificiel de Nangbéto (200km de Lomé) pendant 3 mois dans l’année est une mesure qui permet de reconstituer la faune.

De fait, les volumes ont considérablement augmenté cette année passant de 1.500 à 2.300 tonnes.

‘Le repos biologique a donné des résultats très satisfaisants. Il permet de renforcer la productivité’, a indiqué jeudi le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Ouro-Koura Agadazi.

Ces volumes permettent de réduire les importations. Le développement de la filière est aussi source de nouveaux emplois.

La pêche joue un rôle économique important. 

Malgré la faible disponibilité des produits halieutiques, le secteur emploie près de 22.000 personnes et contribue à 4% au PIB agricole et à 1,3% au PIB national.

Republic Of Togo