Pax Africana de Edem Kodjo salue la victoire de Donald Trump

28

Près de deux semaines après, l’élection de Donald John Trump à la magistrature suprême des USA, le sujet fait toujours débat. Pax Africana, La fondation de Kodjo Edem, ancien Premier ministre du Togo, salue le processus électoral du système américain, félicite le président élu et complimente Barack Obama pour ses huit années de leadership à la Maison Blanche. La déclaration en intégral !

Avenir du monde après la présidentielle du 08 novembre 2016

Déclaration n° 009/2016 de pax Africana

Faire toujours triompher les valeurs démocratiques !

Les élections du 8 novembre 2016 aux USA qui se sont soldées par la victoire de Donald John Trump devant Hillary Rodham Clinton marquent la fin des deux mandats du Président démocrate Barack Hussein Obama à la Maison Blanche, en attendant l’entrée en fonction de M. Trump en début d’année 2017.

Donald Trump devient ainsi le 45ème Président des Etats-Unis d’Amérique. PAX AFRICANA salue la vigueur des principes démocratiques aux USA permettant et garantissant l’expression libre de la volonté du peuple américain.

Le fairplay politique et le sens élevé du devoir républicain qui ont occupé une grande place dans les propos de M. Trump et de Mme Clinton au lendemain de la présidentielle du 08 novembre 2016 constituent des valeurs politiques à imiter dans les autres Etats du monde qui poursuivent leur apprentissage démocratique. PAX AFRICANA souhaite pleins succès au nouveau Chef de l’exécutif américain.

Premier Président noir dans l’histoire des USA, Barack Obama n’aura pas démérité en huit années d’exercice du pouvoir sur le plan interne, en dépit de l’opposition d’une partie du Congrès qui lui était défavorable.

La conclusion de l’accord historique sur le nucléaire iranien, le dégel des relations entre La Havane et Washington, la prorogation de l’AGOA (African Growth Opportunity Act), les efforts de médiation sur le dossier israélo-arabe représentent des faits notables à mettre à l’actif de M. Obama. Il en va de même pour le lancement du YALI (Young African Leaders Initiative) destiné à faire émerger une nouvelle génération de leaders africains conscients de leurs devoirs, droits et rôle dans la construction d’une Afrique émergente.

Au moment où le 45 ème Président des Etats-Unis d’Amérique s’apprête à prendre la succession de Barack Obama, PAX AFRICANA tient à rappeler le rôle déterminant que doit continuer à jouer la diplomatie des USA pour le maintien de la paix et de la stabilité sur la planète, quelle que soit la couleur politique du locataire de la Maison Blanche.

Fait à Lomé, le 18 novembre 2016

Notons en rappel que Pax Africana est une Fondation à but non lucratif à vocation internationale dont l’objectif essentiel est de garantir la paix et le développement en Afrique par la construction de l’Unité du Continent. Elle est l’initiative de Edem Kodjo, ancien premier ministre du Togo, ancien Secrétaire Général de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) devenue Union Africaine dont M. Kodjo reste membre dans le groupe des Sages.

A. Lemou

icilome.com