Nkosazana Dlamini Zuma : « Si nous avons un bien, il est de notre devoir de le protéger »

54
Nkosazana Dlamini Zuma : « Si nous avons un bien, il est de notre devoir de le protéger »

A Lomé ce mercredi pour jouer son rôle dans les travaux du Sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique, la Présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini Zuma a, dans une interview, soutenu que l’heure est venue pour l’Afrique de protéger son secteur maritime pour plusieurs raisons.

« L’espace marin est un bien commun à tous, pour le commerce et la sécurité du continent. Si nous avons un bien, il est de notre devoir de le protéger. La sécurité dans le secteur maritime est très importante étant donné que c’est par la mer que se font plusieurs échanges commerciaux », a fait savoir Mme Zuma.

Selon elle, les côtes africaines qui favorisent la promotion du tourisme doivent également être protégées. « Il y a des criminels et pirates qui utilisent malheureusement la mer à des fins et des trafics illicites, notamment le commerce de la drogue, les armes et les trafics humains. D’où l’urgence aujourd’hui d’avoir une stratégie commune pour protéger nos mers et nos océans », a-t-elle relevé.

La première intervention de la Présidente de la Commission de l’UA est attendue ce jeudi au cours de la réunion du Comité exécutif de l’UA.

Modeste K.

icilome.com