Nicolas Berlanga-Martinez, Chef de la Délégation de l’UE au Togo : « En aidant l’Université de Kara à se développer, c’est permettre à tout l’intérieur du pays de se développer »

7

Des assistances de l’UE (Union Européenne) à l’Université de Kara, ses sont multipliées ces dernières années pour ne pas dire mois. On comprend désormais à suffisance le pourquoi d’une telle attention de l’organisation européenne pour cette université au Nord du Togo, au détriment de l’Université de Lomé. Dans une intervention lundi dernier à l’ouverture d’une conférence à l’UK, en prélude aux festivités de la célébration de la journée internationale des Droits de l’Homme observée chaque 10 décembre, le Chef de la Délégation de l’UE au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez, justifiant une telle attention a confié que « Lomé (la capitale) ne doit pas avoir à elle seule, le monopole sur tous les plans. En aidant l’Université de Kara à se développer, c’est permettre à tout l’intérieur du pays de se développer. Car le développement d’un pays repose essentiellement sur la qualité de sa jeunesse ».
Il a dès lors invité les étudiants de l’Université de Kara à mettre du cœur à leur ouvrage car sur eux se fonde le futur des communautés togolaises qui aspirent à prendre leur destin en main par le biais de la gestion locale.
Au cours de son séjour dans le nord Togo à en croire nos confrères de Savoirnews, le chef de la Délégation de l’UE au Togo est allé visiter aussi le jardin botanique de la faculté des sciences et technique de l’UK, a procédé à la coupure du ruban du portail d’entrée (sud) du campus de l’université, portail entièrement rénové grâce à l’appui financier de l’Union Européenne et a ouvert les travaux de la Conférence sur le thème « La question de la modernité de la déclaration universelle des droits de l’homme ». Une conférence qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale des Droits de l’Homme observée chaque 10 décembre.
G.K
T228

Togosite.com