Zimbabwe: un activiste arrêté pour avoir traité Mugabe de ‘mort vivant’

134

Un activiste zimbabwéen, Sten Zvorwadza, a été arrêté après avoir traité le président Robert Mugabe, âgé de 93 ans, de ” mort vivant”.

Les hommes de droit ont déclaré mercredi que l’arrestation était le dernier cas réprimant la dissidence.

Zvorwadza, le dirigeant d’un syndicat de vendeurs de rue, a été accusé d’avoir diffamé le président dans une interview, où il aurait également affirmé que Mugabe était «vieux» et «rêveur».

M. Zvorwadza est un éminent militant anti-Mugabe qui a mené plusieurs manifestations dans lesquelles, il a toujours demandé au dirigeant vétéran de démissionner.

L’aggravation de la crise économique du Zimbabwe a poussé beaucoup de personnes à se lancer dans le secteur informel.

M. Zvorwadza doit comparaître devant le tribunal, a indiqué le groupe des avocats du Zimbabwe pour les droits de l’homme (ZLHR).

Les autorités ont souvent réprimé les critiques envers le président Mugabe, qui règne depuis 1980.

En mars, deux journalistes ont été arrêtés pour un rapport dans lequel ils ont révélé que le président qui se rend à l’étranger pour des traitements médicaux réguliers, se trouvait dans un ” mauvais état de santé”.

Un pasteur a également été arrêté après avoir prophétisé que le président Mugabe allait mourir le 17 octobre de cette année.

La semaine dernière, la police a arrêté un autre journaliste qui a rapporté que l’épouse du président Mugabe, Grace, avait donné des sous-vêtements d’occasion à des partisans.

Malgré son âge avancé et sa santé chancelante, le parti au pouvoir, la Zanu-PF, a désigné Mugabe comme son candidat à l’élection présidentielle de 2018.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here