Visite de Nana Akufo-Addo à Lomé : Les grandes décisions de Faure Gnassingbé et son homologue ghanéen

469

La visite d’amitié et de travail au Togo du président ghanéen, Nana Akufo-Addo, semble baliser la voie à un développement concerté entre les deux nations voisines. Dans un communiqué conjoint signé par Robert Dussey, ministre togolais des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration africaine et son homologue ghanéen Shirley Ayokor Botchwey, les grandes lignes des grandes décisions prises lors de cette visite officielle de trois jours au Togo du Chef de l’Etat ghanéen, ont été ressorties dans les moindres détails. Bonne lecture!

Communiqué conjoint sanctionnant la visite d’amitié et de travail de son excellence Nana Addo Dankwa Dankwa Akufo-Addo, président de la République du Ghana au Togo du 02 au 04 mai 2017

1- A l’invitation du Président de la République Togolaise, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Son Excellence Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana a effectué du 02 au 04 mai 2017, une visite d’amitié et de travail au Togo.

2- Au cours de cette visite, la première dans la sous-région après son élection à la magistrature suprême, les deux Chefs d’Etat ont procédé à des échanges de vues sur des sujets d’intérêt commun d’ordre bilatéral, touchant les secteurs de la sécurité, l’immigration, l’agriculture et l’eau, la santé, le commerce, l’économie numérique, l’environnement, l’énergie, le transport et la question des frontières maritimes. Ils ont également abordé des questions d’ordre sous-régional, continental et international.

3- Des séances de travail ont également eu lieu entre les délégations ghanéenne et togolaise.

4- Abordant les questions politiques d’ordre bilatéral, les Présidents AKUFO-ADDO et GNASSINGBE se sont félicités du très bon climat de voisinage qui existe entre les deux pays et ont exprimé leur volonté de renforcer ces relations, de promouvoir une coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays et d’explorer d’autres secteurs de coopération. A cette fin, les deux Présidents sont convenus de faire activer la Grande Commission mixte Togo-Ghana.

5– Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE a réitéré ses chaleureuses félicitations au Président Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO pour sa brillante élection à la magistrature suprême de son pays et s’est réjoui que sa première visite dans la sous-région ait lieu au Togo.

6- Le Président AKUFO-ADDO a, à son tour, renouvelé ses remerciements au Président GNASSINGBE pour avoir pris part à la cérémonie de son investiture. Il s’est félicité du climat de paix et de sécurité qui prévaut au Togo ainsi que des progrès remarquables enregistrés dans les domaines socio-économique notamment celui des infrastructures. Il a salué le leadership de son Homologue Togolais en matière d’éradication de l’épidémie hémorragique à virus Ebola et dans le domaine de la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique. Sur ces questions, les deux Présidents se sont réjouis, de la fin de cette épidémie en Afrique de l’Ouest, d’une part, et ont exhorté tous les pays membres de l’Union Africaine à ratifier, le plus tôt, la Charte de Lomé, d’autre part.

7- Examinant la question de la coopération bilatérale, les deux Présidents ont exprimé leur satisfaction au sujet du très bon climat de sécurité qui règne entre les deux pays et des résultats enregistrés en ce qui concerne le règlement de la question des réfugiés, la lutte contre la criminalité transfrontalière ainsi que la libre circulation des personnes et des biens. Sur ces points, les deux Chefs d’Etats ont décidé des mesures suivantes :

-l’ouverture de la frontière 24/24 heures Ghana-Togo ;

-le règlement définitif du cas des ressortissants togolais ou ghanéens vivant encore sur le territoire de l’autre Etat sous le statut de réfugiés.

Au sujet de l’opérationnalisation du Poste de Contrôle Juxtaposé de Noepé, ils ont instruit leurs Ministres respectifs d’accélérer l’interconnexion des systèmes informatiques douaniers et de promouvoir un partenariat en matière d’économie numérique.

8- En ce qui concerne le secteur de l’agriculture, les Présidents AKUFO-ADDO et GNASSINGBE ont appelé à l’intensification de la coopération technique et à l’échange d’expériences entre les deux pays, notamment en aquaculture, le développement des filières café, cacao et de noix de cajou.

9- Evoquant la question de la coopération dans le domaine de l’eau, les deux Chefs d’Etats ont insisté sur la nécessité d’accélérer la concrétisation du projet d’adduction d’eau potable de Sogakopé-Lomé.

10- Dans le domaine de la santé, les Présidents AKUFO-ADDO et GNASSINGBE sont convenus de renforcer la coopération dans le domaine de la lutte contre les épidémies et d’échanger l’expertise technique en matière d’utilisation pratique des cliniques mobiles.

11- Examinant la question de la préservation des ressources forestières, les deux Chefs d’Etat ont exprimé leur détermination à renforcer leurs actions pour lutter contre le commerce illicite du bois et demandé aux Ministres concernés de mettre en place un mécanisme approprié à cette fin.

12- S’agissant de l’énergie, les Présidents AKUFO-ADDO et GNASSINGBE ont insisté sur la poursuite de l’exécution du programme d’électrification des localités le long de la frontière de leurs pays. A cette fin, le Président Faure Essozimna GNASSINGBE a renouvelé à son homologue du Ghana son vif souhait de voir se concrétiser le projet conjoint du barrage hydroélectrique à Juale.

13- Concernant le secteur des mines, les deux Chefs d’Etat ont appelé au partenariat en matière de recherches minières et instruit les Ministres à procéder à des discussions à ce sujet.

14- Dans le domaine des infrastructures routières, les deux Présidents ont instruit leurs Ministres respectifs de rechercher des sources de financement dans le cadre de la CEDEAO en vue de la construction et de la réhabilitation de la voie terrestre Kémérida-Kara-Natchamba, au Togo, et Tatalé-Yendi, au Ghana.

15- Abordant la question des frontières communes entre les deux pays, les Présidents GNASSINGBE et AKUFO-ADDO sont convenus de privilégier le dialogue au plus haut niveau en lieu et place du recours aux tribunaux pour le tracé de leur frontière maritime sur la base du principe d’équité et du droit de chaque pays de disposer d’une façade maritime.

16- Examinant la situation dans la sous-région ouest-africaine, les Présidents GNASSINGBE et AKUFO-ADDO se sont félicités des actions de la CEDEAO et des autres institutions dans le cadre du règlement pacifique de la crise ayant résulté de l’élection présidentielle en Gambie qui a porté à la magistrature suprême Son Excellence Monsieur Adama BARROW. Ils ont lancé un appel à la communauté internationale pour accompagner les autorités gambiennes dans la consolidation de la démocratie.

17- Evoquant la situation au Mali, les deux Présidents ont accueilli avec satisfaction l’aboutissement heureux du processus d’installation des autorités dans les régions du nord du pays, conformément aux accords conclus.

18- Ils ont exprimé leurs vives préoccupations au sujet du désaccord qui persiste entre les acteurs politiques de la Guinée-Bissau et réaffirmé la nécessité de privilégier le dialogue et la concertation en vue de trouver des solutions durables.

19- Au plan continental, les deux Chefs d’Etat ont condamné avec vigueur les violences et les tueries massives engendrées par le conflit au Soudan du Sud et réaffirmé leur attachement à la paix et à la sécurité dans ce jeune Etat.

20- Evoquant la conférence Afrique-Israël portant sur le thème « Haute technologie et Sécurité », que le Togo abritera du 23 au 27 octobre 2017, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE a informé son Homologue ghanéen que ladite conférence se situe dans le processus de diversification des relations de coopération et d’ouverture des économies africaine et israélienne en vue de promouvoir leur compétitivité dans le contexte de la mondialisation. Il a souligné qu’au cours de cette conférence les parties prenantes mettront l’accent sur les nouvelles technologies qui permettront de relever les défis touchant à la paix et à la sécurité, d’une part, et de réaliser les objectifs de développement durable, d’autre part.

21- Ailleurs dans le monde, les Présidents AKUFO-ADDO et GNASSINGBE ont exprimé leurs vives inquiétudes au sujet de la situation qui prévaut dans la péninsule coréenne et appelé toutes les parties à la retenue, au dialogue et à la concertation.

22- Ils ont également exprimé leurs vives préoccupations face à l’ampleur du terrorisme, réaffirmé leur ferme condamnation de ce fléau sous toutes ses formes et appelé à la mutualisation des efforts ainsi qu’à la poursuite de la coopération internationale pour venir à bout du terrorisme.

23- Au terme de sa visite, Son Excellence Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana, a exprimé à son Frère et Ami, le Président Faure Essozimna GNASSINGBE, au Gouvernement et au Peuple togolais, ses vifs remerciements et sa profonde gratitude pour l’accueil chaleureux et fraternel qui lui a été réservé ainsi qu’à sa délégation.

24- Le Président Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO a invité Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE à effectuer une visite au Ghana.

25- Le Président Faure Essozimna GNASSINGBE a accepté cette invitation de bonne grâce. La date de cette visite sera fixée ultérieurement par voie diplomatique.

Fait à Lomé, le 04 mai 2017

Pour la République Togolaise
Pour la République du Ghana

S.E Prof. Robert Dussey
S.E.Mme Shirley Ayokor Botchwey M.P.

Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine
Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Régionale.

Source : www.icilome.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY