Vers un consensus sur quand, comment et où se tiendra le dialogue togolais

103

Ça semble être plutôt bien passé entre la coalition de l’opposition togolaise et l’émissaire du président ghanéen Nana Addo- Akufo qui discutaient mardi de la crise togolaise. La rencontre annoncée pour baliser la voie à un dialogue entre le pouvoir et l’opposition a permis à Jean Pierre Fabre et compagnie de faire des propositions au ministre ghanéen  de la sécurité.

C’est Albert Kan-Dapaah qui a été l’émissaire du président ghanéen. Le ministre de la sécurité est venu discuter des préalables du dialogue avec  une délégation des 14 partis de l’opposition togolaise qui manifestaient depuis le 19 août pour le retour de la constitutioen de 92, l vote de la diaspora et le vote uninominal à deux tours entre autres.

M. Dapaah, au sortie de la réus’est montré optimiste quant à l’issue de la mission qui a été confiée au président Nana Addo-Akufo, celle de jouer le rôle de médiateur dans la crise togolaise.

L’émissaire a indiqué que c’est le moment propice pour faire asseoir l’opposition et le pouvoir autour d’une table pour la résolution de la crise au Togo.

« Nous avons discuté des contours du dialogue avec l’opposition et nous allons faire de même avec le pouvoir. Et nous sommes convaincus que nous trouverons un consensus sur quand, comment et où de ce dialogue », a-t-il déclaré à nos confrères d’Africa Rendez-vous.

L’opposition qui a été conduite par le Chef de fil de l’opposition semble être aussi satisfaite  de son côté.

Jean Pierre Fabre, très laconique a mentionné que la coalition des 14 partis politiques de l’opposition a fait des propositions à la délégation qu’elle ira soumettre à M. Addo-Akufo.

Rappelons que Nana Addo-Akufo a été choisi par ses pairs de la sous-région pour convaincre le pouvoir et l’opposition togolaise à aller à un dialogue en vue de résoudre la crise qui dure depuis trois mois.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here