Un plaidoyer contre les faux médicaments

312

Les faux médicaments sont une véritable gangrène pour la société. Selon l’OMS, au moins 700 000 personnes meurent chaque année à cause de la prise de ces faux médicaments. Un chiffre qui fait froid dans le dos, vu la prolifération des points de vente de faux médicaments dans nos pays.

Pour freiner l’utilisation de ces médicaments qui mènent à la mort, l’Ong Fondement pour les Organisations Intercommunautaires du Togo (FOI-Togo) a sensibilisé les populations à travers une caravane mardi dernier.

Après cette sensibilisation, un document contenant un plaidoyer a été remis au ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Moustapha Midjiyawa.

Le plaidoyer indique que la mise sur le marché de médicaments dangereux ou inactifs qui échappent à tout contrôle constitue à la fois une menace pour la sécurité des populations, un scandale moral et un défi pour les acteurs du développement.

Comme solution, le plaidoyer préconise la sécurisation des produits pharmaceutiques et leurs filières d’approvisionnement, l’accroissement de la mise à disposition de médicaments génériques de qualité pour tous.

Il faudra également informer, former et conseiller les professionnels de santé et surtout de rappeler aux forces de sécurité, la police, la gendarmerie et la douane de redoubler plus de vigilance et de ne pas céder à la corruption pour laisser entrer ces produits sur le territoire.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here