Un bateau battant pavillon togolais responsable du naufrage d’un navire militaire russe

503

Depuis 2014, le Haut Conseil de la Mer (HCM) a décidé du recensement des navires battant pavillon togolais, avec les caractéristiques des différents bâtiments, les équipages et les cargaisons.

Cette décision avait été prise suite aux nombreux incidents dont sont coupables des navires battant pavillon togolais à différents endroits. Mais la bataille est loin d’être gagnée. Il y a une semaine, selon nos confrères de jeuneafrique.com, le pavillon togolais a été mis en cause non loin d’Istanbul, en mer Noire, au large du village turc de Kylios, à l’entrée du détroit du Bosphore.

Le navire battant pavillon togolais a percuté un navire militaire russe, cause le naufrage à ce dernier. On évoque le brouillard et une faible visibilité comme origine de cet incident. Les 78 membres de l’équipage russe ont eu la vie sauve grâce à l’intervention des garde-côtes turcs. Mais le bateau battant pavillon togolais qui transportait du bétail depuis la Roumanie, n’a subi que des dégâts mineurs. Il a pu continuer son chemin vers la Jordanie.

Ce nouvel incident causé par un navire battant pavillon togolais vient porter un coup dur aux efforts des autorités togolaises qui ont décidés de contrôler le nombre de navires immatriculés au Togo. « Un travail immense en raison de la pagaille qui a longtemps existé dans le secteur », a confié un expert togolais sous anonymat à nos confrères de jeuneafrique.

Environ 566 navires ont été recensés à la fin de 2016. 200 qui opéraient dans l’illégalité ont été radiés par la Direction des Affaires maritimes.

En avril 2013, un navire immatriculé au Togo et transportant 45 tonnes d’armes lourdes avait été arrêté par les autorités égyptiennes dans la mer rouge. En juin 2014, un navire (togolais) transportant 42,7 tonnes de résine de cannabis avait été arraisonné dans la Méditerranée. La liste peut continuer…

I.K

Source : www.icilome.com

5 COMMENTS

LEAVE A REPLY