Trois escrocs soutirent des millions à une dame

2328

Dame Adjo Kékéli, caissière dans une agence de transfert de fonds, a été victime d’escroquerie de la part de trois jeunes qui se sont fait passer l’un pour un commissaire de police, le deuxième l’accompagnateur du faux officier de police et le troisième, un veilleur de nuit de l’agence de transfert d’argent. Ils sont présentement écroués à la gendarmerie nationale.

Les nommés Ali Fabrice, Souassi Mensah dit Beaugars, Dégboué Komlan qui se fait appelé Commissaire de police sont accusés d’avoir escroqué Adjo Kékéli et sont présentement dans les mailles de la gendarmerie nationale. Ils ont soutiré à la dame une somme de 5 270 000 FCFA.

En fait, ces derniers ont inventé une histoire et ont amené la caissière à croire que sa patronne a soudoyé un commissaire de police avec 4 millions de francs CFA pour l’envoyer en prison. Commissaire de police qui n’est autre que Dégboué Komlan, l’un des brigands.

Contactés le faux commissaire de police demande alors une somme de 5 270 000 FCFA afin de mettre fin au coup orchestré par la patronne. C’est lors du transfert de la somme que Dame Adjo Kékéli se rend compte du pot aux roses.

Le chef d’escadron du groupement de gendarmerie de Lomé, Kondo Kandanga, a saisi cette occasion pour « demander aux populations de dénoncer tout acte suspect de ces grands bandits afin de mettre en déroute ces groupes de faussaires ».

Interrogé, ils ont reconnu les faits qui leur sont reprochés et, dans les prochains jours, seront remis à la justice qui sera chargée de dire le droit.

M E

Lomechrono.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY