Tous les agents du Commissariat de Hilacondji démis de leur fonction pour corruption

2941

Tous les agents du Commissariat du poste frontalier Togo-Bénin de Hilacondji viennent d’être saqués pour corruption. C’est à travers une note de service en date vendredi 09 juin dernier émanant de la police nationale du Bénin.

Après le ménage, la présente décision nomme à la tête du commandement dudit Commissariat, le commissaire de Police Ghislaine Bocovo. Ce dernier est désormais chargé de remettre les pendules à l’heure à la frontière.

En effet, il est souvent reproché aux agents de police togolais et béninois de Hilacondji de racketter les populations. Certains d’entre eux se laissent soudoyer par des personnes mal intentionnées, ce qui explique la porosité de ces deux frontières.

Un bon exemple que le ministre togolais en charge de la Sécurité, Yark Damehame, devrait suivre pour limiter la corruption dans le rang de ses forces de sécurité.

JA

Lomechrono.com

5 COMMENTS

  1. vraiment c’est un bon exemple de la part des bninois que les togolais doivent prendre en compte srieusement.

  2. Humm oui c’est un bon exemple copier mais le Togo n’est pas un bon lve. Il ne copie pas les bonnes choses.

LEAVE A REPLY