Tour cycliste du Togo : La grande ambition des coureurs locaux

55

La 26è édition du tour cycliste international du Togo démarre le mardi 11 avril prochain sur une distance totale de 1285 km. Le Togo veut mieux faire qu’hier.

Pour ce tour, des cyclistes venus du Bénin, du Mali, du Ghana, du Niger, du Nigeria, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la RD Congo, de la France, des Pays Bas, de la Belgique et bien sûr du Togo sont attendus.

En conférence de presse hier jeudi à Lomé, les organisateurs ont affirmé que toutes les équipes ont confirmé leur participation, ce qui propose un plateau relevé.

Quelles sont alors les ambitions du pays hôte ? En mise au vert depuis le 10 mars 2017 à Adéta, à Kpalimé, les coureurs togolais sont appelés à remporter plusieurs étapes.

« Nous organisions des tours les années passées et c’est difficile pour les coureurs togolais de prendre des étapes. Mais cette fois-ci, sur les 6 étapes, on aura 4. C’est pourquoi pour la mise au vert, on les a envoyés très loin de la capitale », précise le président de la Fédération togolaise du cyclisme.

Il ajoute en outre que les coureurs locaux « sont dans un camp bien couvert par la sécurité. Il n’y a pas de sortie de nuit. Ils sont bien encadrés par les entraineurs jusqu’ au 09 avril, où ils reviendront à Lomé et directement ils sont logés à l’hôtel Ibis. Ils ne passeront pas à la maison et ils seront sur le tour le 11 avril ».

Ces conditions sont-elles suffisantes pour que l’objectif soit atteint ? La réponse au soir de la dernière étape le 16 avril 2017.

A.H.

Source : www.icilome.com