Tour cycliste du Togo : Comment expliquer les difficultés des coureurs locaux ?

246

Pour la 26è édition du tour cycliste international du Togo, la Fédération togolaise de la discipline a fixé des objectifs aux coureurs nationaux. Mais la réalité est tout autre sur le terrain. Le sélectionneur du Togo donne les raisons.

Pourquoi les Togolais peinent-ils depuis quelques années à jouer les premiers rôles dans le tour cycliste international du Togo ? La raison est simple : ils manquent des moyens matériels et des compétitions pour s’aguerrir. Sur ce tour, le meilleur local, Raouf Akanga occupe la 5è place après trois étapes.

En effet, souligne Godfroy Anagonou, sélectionneur du Togo, les coureurs locaux ne sont pas compétitifs. « Quand tu vois le classement, les 10 premiers sont ceux qui ont déjà quatre courses dans les cuisses. Il y a des coureurs qui sont allés au Cameroun, au Gabon et au Maroc. On n’a pas cette chance », rappelle-t-il.

Par ailleurs, ajoute-t-il, « Au Togo, c’est l’ouverture de saison avec cette course, ce n’est pas facile. Des gens qui ont accumulé trois tours dans la cuisse. Ce n’est pas de la magie ».

A cela, il faut ajouter le manque de motivation et de matériels. Dans ces conditions, il serait difficile voire impossible pour qu’un Togolais monte sur la plus haute marche du podium.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here