Togo : 30 ans après, les expropriés du barrage de Nangbeto réclament justice

105

Les riverains délogés il y a 30 ans pour les besoins de la construction du barrage hydroélectrique de Nangbeto ont décidé de donner de la voix. Ils reprochent à l’Etat de n’avoir pas tenu parole en mettant à leur disposition les logements, écoles, dispensaire, marché, pistes rurales et autres infrastructures, promis à l’époque.

« Dans le cadre de l’érection du barrage de Nangbéto, les populations riveraines qui vivaient sur l’espace réquisitionné ont dû abandonner leurs terres. Au cours de ce processus, de meilleures conditions de vie leur avaient été promises en échange du grand sacrifice qu’ils font au nom du patriotisme. Cependant, après plus de trois décennies, ils ne voient toujours rien arriver. Le nouveau site ne dispose ni de terres cultivables, bien que l’agriculture soit le seul moyen de survie, ni d’un centre de santé, ni d’instituts de formation, pas non plus de centre de distraction pour la jeunesse poussée par un exode rural massif. », rapporte Togo Top Infos.

Pour rappel, le barrage de Nangbeto a été construit en 1987 sur financement allemand. Il est géré par la Compagnie Electrique du Bénin (CEB), une structure commune au Togo et au Bénin voisin.

Souha Touré

Agence Ecofin