Togo, Université de Lomé : Le pugilat entre Dodji Kokoroko et Foly Satchivi continue de plus belle !

25525

Un bras de fer se profile à l’horizon entre le Professeur Komlan Dodji Kokoroko, le président de l’Université de Lomé (UL) et l’étudiant Foly Satchivi, le président de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE).

Togo, Université de Lomé : Le pugilat entre Dodji Kokoroko et Foly Satchivi continue de plus belle !

En effet dans une correspondance en date du 03 juillet 2017 adressée au Prof Komi Wolou, le doyen de la Faculté de droit (FDD), le président de l’UL a demandé au destinataire de son courrier de prendre des « dispositions nécessaires » pour que Foly Satchivi, le président de la LTDE et étudiant en Droit, n’ait pas accès à la salle d’examen pour les évaluations finales du semestre Mousson 2016-2017.

En réponse a ce courrier qui va à son encontre, Satchivi et les responsables (LTDE) ont réaffirmé leur détermination à aller jusqu’au bout de leurs revendications en appelant les étudiants de l’Université de Lomé à boycotter les examens du semestre Mousson prévus dans quelques jours, si aucune solution n’est trouvée aux points inscrits à leur plateforme revendicative.

Les revendications des étudiants de l’UL dont se fait échos la LTDE portent entre autres sur la levée de l’interdiction d’accès aux salles de cours et amphis par les étudiants en dehors des heures de cours et d’évaluations, l’augmentation de la durée de la connexion au wifi, du montant des bourses et allocations et l’élargissement de sa base d’octroi, la sortie de la 3ème tranche d’aide avant le début des examens et la réhabilitation complète des cités universitaires.

Dodji Kokoroko «justifie » l’interdiction formulée a l’encontre l’étudiant Satchivi par le fait ce dernier d’une part a organisé un « lynchage gratuit » contre l’UL et contre sa propre personne et que d’autre part son nom ne figure pas dans les fichiers de la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS) pour le compte de l’année 2016-2017.

Le professeur Kokoroko a par ailleurs prié le doyen de la faculté de Droit de donner des instructions aux services compétents pour « qu’aucune note ne soit affichée au profit de l’intéressé ».

En réaction aux mesures prises arbitraires contre lui, Satchivi a rappelé dans une lettre au président de l’UL que lors de son procès le 26 juin dernier à Lomé, ses avocats et lui ont démontré au juge et au Procureur de la République que son inscription au titre de l’année académique en cours est régulière.

La LTDE a demandé aux autorités universitaires trouver une solution aux revendications des étudiants avant le 17 juillet prochain, à défaut, ils seront appelés à boycotter les examens de fin d’année.

En espérant la prise en compte de la première option, la LTDE qui a démenti tout soutien politique aux revendications des étudiants a affiché sa disponibilité pour un « dialogue bilatéral franc et sincère » avec les premiers responsables de l’Université de Lomé. Ci-dessus la lettre du président de la LTDE Foly Satchivi au président de l’Université de Lomé, le sieur Dodji Kokoroko

Monsieur le Président de l’université,

Par courrier en date du 03 juillet 2017,vous avez demandé au Doyen de la Faculté de Droit de bien  vouloir  m’interdire l’accès à la salle d’examens au motif que je ne suis pas inscrit à l’université de Lomé pour le compte de cette année académique 2016-2017.

Cette lettre fait suite à vos diverses déclarations et communiqué que mes avocats et moi avons  démenti le 26 juin 2017 devant le tribunal correctionnel de Lomé,    sous le regard observateur des journalistes et des organisations de défense des Droits de l’Homme.

Monsieur le Président de l’université,

Nous avons, en effet démontré et prouvé au monde entier que j’étais bel et bien inscrit à l’université pour le compte de cette année.

Nous avons, pour se faire présenté au juge et au procureur, partagé dans ce sens, partout sur les réseaux sociaux l’original de ma carte d’étudiant avec la vignette de la DAAS, ma fiche des UES , ma fiche d’inscription définitive et le reçu de la poste qui atteste le payement de mes frais d’inscription.

Cependant, en dépit de toutes ces preuves vous continuez par dire et  faire dire que je ne me suis pas inscrit à l’université.

Votre attitude s’apparente à un chantage sinon  à une diffamation que je me permets de dénoncer et de démentir avec force et véhémence.

Monsieur le Président,

Il est temps que vous arrêtez de colporter des mensonges grotesques sur ma modeste personne.

Vous avez envie de me noyer parce que j’ai refusé de prendre votre bourse, votre argent et de jouer à votre jeu et, surtout parce que je suis devenu trop dérangeant à cause de ma franchise et de mon honnêteté. Ça je le sais. Mais ne m’accusez pas de rage.

Au lieu de vous en prendre ouvertement à moi en racontant des faussetés et des contre-vérités sur ma personne pensez à satisfaire aux légitimes revendications posées par la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE) que j’ai l’honneur de présider.

Monsieur le Président,

Arrêtez de vous humilier publiquement et de salir le nom de notre prestigieuse université (université de Lomé) pour des intérêts dont nous ignorons véritablement la nature.

Tout en vous priant de revenir à la raison, je vous prie de croire en l’expression  de mes sentiments distingués.

Foly Satchivi,
Président  de la LTDE

Sources : Koaci + La Gazette du Togo

 

27Avril.com

8 Commentaires

  1. Интересные должность, всего чувство, хотя некоторые вопросы я
    вверх могут быть приняты против.
    Конечно же блог может рассчитывать на признание.

    Я уверен, что здесь возвращение.

  2. Excellent beat ! I wish to apprentice at the same time as you amend your website, how can i subscribe for a
    weblog website? The account helped me a acceptable deal.
    I were tiny bit familiar of this your broadcast offered
    brilliant clear idea

  3. If you don’t have to pay for first instance players, just second or third place
    you can conserve money that way. There is a killer statistic hidden in Bookie Robbery that will demonstrate learning to make easy money
    from tennis betting. If you have lost a few spins playing black and
    red, the next win just isn’t distant but do set your limit
    to try out with.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here