Togo : Un grand gouffre au nom des Togolais

172
Qui peut aider à arrêter l’hémorragie de la dette publique togolaise ? C’est la grande interrogation, et les chiffres données ce jour par le président de l’association « Veille Economique », Thomas Koumou, sont effarants et font froid au dos.

Selon les mots de ce dernier, « les intérêts prévisionnels sur la dette publique de notre pays pour l’année 2017 sont de 56.353.337.000 FCFA ».

Pour expliquer son assertion, il a précisé que concrètement, cela signifie que « le coût additionnel de la dette publique du Togo, dans les conditions de parité monétaire fixe face aux devises dans lesquelles ces intérêts seront payés et face à la fixité des taux d’intérêts, est de 154,39 millions de FCFA par jour, 6.433.029 FCFA par heure, 107.217 FCFA par minute, 1.786 FCFA par seconde ». M. Koumou a en outre rappelé que « ce coût additionnel était d’environ 400 FCFA par seconde il y a un peu plus de deux ans ».

Ce sont là des éléments qui ont amené le premier responsable de « Veille Economique » à convier les Togolais « à prier pour que les heures sombres qui sont devant nous soient supportables ».

T228

Togosite.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here