Togo : Trois jeunes déférés à la prison civile de Lomé

70

Ils ont poussé un peu trop loin les bouchons vendredi dernier à la suite du match Togo-Maroc perdu 1-3 par les Eperviers du Togo, en prenant d’assaut le domicile du portier togolais, Kossi Agassa, dont ils n’ont pas digéré la prestation. Et ceci dans l’intention affichée de casser la maison de l’ancien joueur du Stade de Reims. Fort heureusement pour la famille du portier togolais, les Forces de l’ordre et de sécurité appelées à la rescousse sont très rapidement descendues sur les lieux pour repousser la foule de badauds.

Au cours de leur opération, elles ont interpellé trois des jeunes gens. Ces derniers, à en croire une source policière qui se confiait ce mardi à nos confrères de Icilome, auraient été déférés depuis lundi dernier à la prison civile de Lomé.

Alors que le portier togolais très affecté par ces actes s’est abstenu de garder les perches du Togo ce mardi contre la RD Congo, il est à noter que depuis vendredi soir, son domicile est sous contrôle des Forces de l’ordre prêt à réagir promptement contre tous ceux qui seraient tentés par d’éventuelles récidives.
G.KT228

Togosite.com