Togo : Sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne (le BREXIT) / Nicolas Lawson interpelle Robert Dussey à redéfinir la « politique de coopération extérieure » du Togo

268
Dans une lettre à objet « Interpellation patriotique », le président du PRR (Parti pour le Renouveau et la Rédemption), Nicolas Lawson, a égrainé toutes les insuffisances, d’après lui de la politique extérieure du Togo, politique menée par le chef de la diplomatie togolaise, professeur Robert Dussey. Si cet ancien candidat à la présidentielle du Togo ne semble pas se retrouver dans la démarche de politique extérieure du Togo, il trouve dès lors que le moment est venu pour le Togo de revoir sa politique vis-à-vis de l’extérieur. « La sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne (le BREXIT) que le PRR avait prédite est une incitation à redéfinir toute notre politique de coopération extérieure et à ne plus accepter des diktats de bureaucrates supranationaux, méprisant la misère de nos frères et sœurs, manifestant de la complaisance et de la collusion dans l’endettement insupportable du pays et prescrivant à notre Etat, dans un aveuglement stupéfiant, une politique d’austérité inhumaine. Le temps est venu pour arrêter ce dérèglement et entamer l’œuvre de rénovation et de régénération du Togo », c’est ce qu’écrit le patron du PRR. Il reste tout de même confiant que si rien n’est fait, « quels que soient les dégâts de la politique actuelle du gouvernement … notre peuple se réveillera pour y mettre un terme », car à son avis, « il n’est pas rare dans l’histoire que les peuples et les forces vives des nations ne se montrent au-dessus de leurs dirigeants et politiciens ». Lecture !

Voici l’intégralité de la lettre d’interpellation patriotique de Nicolas Lawson
Lomé, le 27 Juin 2016
Mr Robert DUSSEY
Ministre des Affaires Etrangères
Ministères des Affaires Etrangères
LOME – TOGO
Objet : Interpellation patriotique
Monsieur le Ministre,
Je m’adresse à vous pour ouvrir des horizons et par nécessité. Pour être au poste que vous occupez, il faut une largeur d’esprit, un bon sens de visionnaire, une compréhension intuitive des réalités et surtout savoir évaluer la situation internationale et les intérêts primordiaux de son pays. Dans l’enchevêtrement complexe et varié des liens et intérêts divers qui régissent désormais les relations entre les Etats, il ne suffit plus d’établir des relations diplomatiques entre eux et d’y créer des ambassades comme la conséquence évidente. Or, depuis que vous avez été nommé, vous vous permettez par narcissisme de créer en désordre des ambassades dans des pays sans intérêt pour notre peuple.
Vous ignorez ainsi que les rapports entre les Etats doivent être mutuellement avantageux et que leur coopération doit être féconde et reposer sur la communauté permanente des intérêts de leurs peuples. Avec le même agissement déconcertant, vous avez cru utile d’organiser un concours frivole et superflu, couronné par un dîner au champagne en l’honneur d’une certaine diaspora, pour célébrer votre réussite personnelle en compagnie de la minorité, qui s’accapare des richesses du pays. Savez-vous que les transferts de la Diaspora vers notre patrie participent pour plus de 3,5% dans la croissance économique de notre PIB chaque année ? Ce qui est un puissant levier et une assistance incomparable pour le développement du pays est pour vous un gadget d’illustration personnelle et de propagande pour le régime. Sachez que les diversions diplomatiques du Ministère des Affaires Etrangères sous votre conduite sont coûteuses pour notre pays avec des résultats fumeux.
Le nouveau gouvernement de la rupture au Bénin voisin vient de supprimer 9 ambassades du pays dans le monde et envisage pour l’avenir d’autres fermetures d’ambassades ou leur transformation en consulats. Vous conviendrez alors avec moi, que les patriotes et les esprits éclairés dans notre pays ne peuvent pas continuer de se taire et vous laisser poursuivre cette politique de distraction, grosse de conséquences funestes pour le pays.
Sans parler de votre conduite privée dans ce ministère et des gaspillages des ressources nationales dans des voyages vains ou d’agrément, je tiens à vous préciser que cette alerte ne découle pas de mes récriminations mais constitue une interpellation patriotique. L’infatuation et l’ineptie vous poussent à prévoir une conférence dispendieuse sur la sécurité maritime alors que nos hôpitaux, nos écoles, nos universités, nos ministères, nos mairies, nos préfectures, notre police, etc ; manquent des équipements les plus élémentaires.
En citoyen perspicace, qui scrute l’avenir, il est clair que les intérêts et le prestige du Togo exigent un changement radical dans l’orientation de sa politique extérieure et dans sa gouvernance. La sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne (le BREXIT) que le PRR avait prédite est une incitation à redéfinir toute notre politique de coopération extérieure et à ne plus accepter des diktats de bureaucrates supranationaux, méprisant la misère de nos frères et sœurs, manifestant de la complaisance et de la collusion dans l’endettement insupportable du pays et prescrivant à notre Etat, dans un aveuglement stupéfiant, une politique d’austérité inhumaine. Le temps est venu pour arrêter ce dérèglement et entamer l’œuvre de rénovation et de régénération du Togo.
Monsieur le Ministre, sachez que nous sommes confiants au PRR que quels que soient les dégâts de la politique actuelle du gouvernement auquel vous appartenez, notre peuple se réveillera pour y mettre un terme. Il n’est pas rare dans l’histoire que les peuples et les forces vives des nations ne se montrent au-dessus de leurs dirigeants et politiciens. La voix du peuple togolais retentira à nouveau dans la proclamation de la liberté, de la dignité humaine et de la démocratie. Alors les cocardiers assureront la pleine et entière restauration de l’indépendance du pays et sa grandeur.
Veuillez trouver ici, Monsieur le Ministre, l’assurance de mes sentiments patriotiques et distingués.

Nicolas LAWSON
Président du PRR

Togosite.com

LEAVE A REPLY