Togo/ Polémique : Faure Gnassingbé sous l’emprise de sa nouvelle conquête béninoise ?

1700

La rumeur a beaucoup circulé ces derniers jours : Faure Gnassingbé aurait ajouté un nouveau membre à son cercle de conquêtes. Il s’agirait, selon les langues qui se délient, de la Béninoise Reckya Madougou, conseillère spéciale  élevée au rang de ministre. Et comme à l’accoutumée, la rumeur devient de plus en plus clameur au point de susciter la curiosité des Togolais. Et comme pour apporter des éclaircissements, le journal l’alternative vient donner des détails précis : Dama Reckya Madougou serait une menace pour la ministre Victoire Tomégah-Dogbé.

Selon l’alternative, « Depuis que Reckya Madougou est en train de prendre une certaine ascendance dans le sérail du pouvoir, cela ne semble pas plaire à Victoire Tomegah-Dogbè, la ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes ».

Le journal soutient que cette ascension de Dame Reckya embêterait la ministre togolaise qui y voit une menace pour ses multiples fonctions. Une menace qu’elle n’aurait pas vu venir puisque, soutient le journal, ces deux dames étaient avant cet incident de grandes amies.

« En effet, avant d’être rappelée en 2008 au gouvernement par Gilbert Houngbo, l’ex-Premier ministre, la ministre du Développement à la Base travaillait pour le compte du PNUD au Bénin. Et c’est là-bas que les deux femmes se sont liées d’amitié. Elles ont gardé leur relation et c’est au nom de cette amitié qu’elle a fait venir sa cadette pour jouir des délices du pouvoir de Faure Gnassingbé. Mais au fil des ans, l’amitié va se fissurer au gré des intérêts. La maman Victoire Tomegah-Dogbè, comme l’appellent certains, voit ses influences s’amenuiser pendant que sa jeune sœur, plus pimpante, étend les siennes », écrit l’Alternative.

« La bonne étoile » de la béninoise serait entrain de briller de milles feux au point  de cacher de plus en plus celle de la ministre togolaise qui, à en croire le journal, ne serait plus dans les bonnes grâces du président de la République togolaise depuis un bon moment.
La guerre est ouverte, ces deux femmes se livrent à une guerre à distance et par réseaux interposés, « pendant que la rue gronde », conclut l’alternative.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here