Togo: Moratoire de 10 ans sur l’importation et le transport de faux teck

572

Des spécimens de tecks

Jeudi Juin 2016 – Le gouvernement togolais a imposé un moratoire de 10 ans Search 10 ans sur la délivrance des autorisations d’importation et de transport de madriers de faux teck des pays voisins et d’autres pays de la sous-région.

La décision a été prise hier mercredi lors du Conseil des ministres. La mesure selon le gouvernement vise à limiter la surexploitation du« vène », une essence communément appelée « faux teck ».

Comme mesure préventive, le conseil des ministres a décidé la suspension provisoire de toute autorisation de coupe et d’importation de faux teck sur le territoire national, ainsi que son exploitation et sa réexportation à partir du territoire national.

Pour la décision prise, la communication présentée à l’issue du Conseil des ministres Search Conseil des ministres a la télévision nationale a énonce qu’ « Afin de limiter la surexploitation de cette essence, le conseil des ministres décide la suspension provisoire de toute autorisation de coupe et d’importation de faux teck sur le territoire national, ainsi que son exploitation et sa réexportation à partir du territoire national ; le conseil impose un moratoire de dix ans sur la délivrance des autorisations d’importation et de transport de madriers de faux teck des pays voisins et d’autres pays de la sous-région ».

A propos de ces trafics irréguliers, le Conseil des ministres Search Conseil des ministres a ressorti que « Sur les milliers de madriers saisis par l’administration forestière, environs 85 % sont des faux tecks ».

Des dessous du moratoire imposé, le gouverner a révélé que les opérateurs économiques nationaux, en complicité avec certaines entreprises asiatiques, utilisent les autorisations d’importation de produits forestiers ligneux, régulièrement obtenues au Togo, pour s’adonner, sur l’ensemble du territoire national à l’exploitation illégale et excessive de cette essence qu’ils transportent nuitamment au moyen de tracteurs jusqu’aux frontières des pays voisins pour, ensuite, faire passer les produits comme s’ils provenaient de ces pays.

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com

3 COMMENTS

  1. I simply desired to thank you very much all over again. I’m not certain what I might have gone through in the absence of the actual methods shown by you regarding such theme. Previously it was a real daunting situation for me personally, nevertheless seeing this expert approach you solved it made me to weep for fulfillment. Now i’m grateful for your support and as well , pray you realize what a great job that you’re accomplishing teaching some other people using a site. I’m certain you have never come across all of us.

  2. You’re totally correct. I really enjoyed looking through this and I will get back for more as quickly as possible. My own website is on contact number, you could check it out if you are still interested in this.

LEAVE A REPLY