Togo : Média et dérives : Le coup de gueule de la HAAC à l’endroit de « certains Directeurs de publication »

196

La Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) a présenté lundi, l’état des lieux de la presse durant l’année 2016. Dans un communiqué rendu public par l’instance de régulation des médias togolais, la HAAC tout en félicitant une partie de la presse pour le travail de qualité abattu, condamne au même moment, une autre partie pour les « dérives » dont elle s’est rendue coupable tout au long de l’année écoulée.

La HAAC, écrit son président Pitang Tchalla, « félicite les journalistes et autres professionnels de la communication, des secteurs publics et privés qui ont maintenu le cap de la qualité et du professionnalisme en refusant de tomber dans le sensationnel et la facilité ».  

De l’autre côté, l’instance met en garde certains Directeurs de publication et de médias audiovisuels qui selon elle, ont mis à mal l’esprit de « confraternité » et la « déontologie » durant toute l’année écoulée. Elle les accuse d’avoir foulé aux pieds « les règles de déontologie » en excellant dans l’art « de la désinformation, de l’insulte systématique et du dénigrement gratuit ».

Elle relève également que des médias ont tout « simplement choisi d’ignorer délibérément, voire de refuser de satisfaire au droit des citoyens à la protection de leur dignité, s’illustrant dans des attaques personnelles et allant jusqu’à refuser d’accorder des droits de réponse aux victimes de leurs actes ». « La HAAC condamne fermement toutes ces dérives qui jettent le doute sur les intentions réelles de cette catégorie de journalistes », écrit Pitang Tchalla qui dit interpeller « instamment toutes les organisations et associations professionnelles de la presse et de la communication à inscrire leurs membres dans la logique d’une presse libre et responsable soucieuse, comme le stipule le Code de la presse ».

« La nouvelle mandature de la HAAC a prêté serment devant la Cour Constitutionnelle le 09 juin 2016.  Après l’élection de son bureau le 16 juin, elle a pris fonction le 20 juin 2016 plaçant sa mission dans une démarche d’apaisement, de dialogue, d’éducation, de partenariat et de médiation avec les professionnels de la presse. Cet esprit de confraternité a été malheureusement interprété par certains Directeurs de publication et de médias audiovisuels comme une période de faiblesse voire de démission de l’instance de régulation de la communication au Togo », fait observer la HAAC qui espère un changement de comportement durant l’année 2017.

La HAAC a pour principale mission de protéger le libre exercice de la liberté de presse et d’expression au Togo.

A.Y.
Afreepress

Togosite.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here