Togo / Manifestations du 5 octobre : Ces associations qui veulent porter plainte contre les organisateurs

60

Togo / Manifestations du 5 octobre : Ces associations qui veulent porter plainte contre les organisateurs

Pour les importants dommages matériels qui ont découlé des manifestations du 5 octobre, les « associations engagées pour la paix » comptent porter plainte contre les organisateurs. C’est en présence des chefs traditionnels au centre communautaire de Bè que les responsables de cette association ont donné cette information lors d’une rencontre de sensibilisation contre toutes les violences politiques.

En effet, l’organisation des « associations engagées pour la paix » est composée de CJEP, MJP, ADAGRE, JAN, KGV, AJPO et CEVIR. Selon Charles Adjanla, porte-parole de cette organisation, le fait qu’aucun parti politique, aucune association, aucune organisation de la société civile, aucune organisation de défense des droits de l’homme, aucun média n’ait condamné les « actes d’ agression » qui ont eu lieu au cours des manifestations de rue du 5 octobre dernier est inconcevable.

« Ces manifestations nous ont obligé à fermer nos boutiques, étalages de vente et installations commerciales. La perte de nos étalages, saccagés par les manifestants, nous a causé des difficultés financières importantes. Ces troubles à l’ordre public ont occasionné une baisse drastique de nos chiffres d’affaires », a indiqué Virginie Allou, porte-parole des femmes commerçantes et revendeuses des denrées alimentaires regroupées au sein de l’Association pour le développement des activités génératrices de revenus (ADAGRE), l’une de ces associations. A cet effet, les « associations engagées pour la paix » appellent les uns et les autres à cultiver l’esprit citoyen.

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here