Togo L’opposition n’est pas “homogène”, selon Jean Pierre Fabre

242

« Ce qu’on appelle opposition et dont nous nous réclamons, n’est pas homogène », a lancé Jean-Pierre Fabre à l’endroit de ceux qui crient à une reconsidération de la stratégie politique de l’opposition.


« Je crois que nous n’avons pas la même vision du combat politique », constate le chef de file de l’opposition qui ajoute : « C’est un constat qui n’autorise malheureusement pas tout le monde à parler à la place des autres ».

Cette approche de celui qui est reconnu comme leader de toute la classe de l’opposition n’est guère admise par une frange de la classe politique et même de certains observateurs.

En mai dernier, Jean Degli déclarait ceci face aux “déboires” de la vice-présidente de l’ANC qui estimait avoir joué toutes les cartes avec le régime de Faure Gnassingbé : « Je voudrais rappeler à l’ANC qu’il reste une des actions qu’elle n’a pas encore essayées. L’UFC ne l’avait pas essayée lorsqu’elle (UFC) était populaire : c’est l’unité de l’opposition ».

Cette assertion fait écho favorable chez d’autres acteurs de cette opposition qui estiment que l’objet de la lutte politique de cette opposition étant commun (l’alternance politique et la bonne gouvernance), les acteurs devraient coordonner leurs forces et leurs moyens d’action.

Il est également reproché à Jean-Pierre Fabre, un certain manque de leadership. En effet, le président national de l’ANC n’est pas partisan d’une quelconque unité d’action de l’opposition, selon un de ses précédentes déclarations bien qu’initiateur de la coalition CAP 2015.

«Une opposition sérieuse et rigoureuse, soucieuse de remplir pleinement sa mission républicaine », c’est ainsi que le Chef de file de l’opposition définit son parti et ses stratégies, annonçant toutefois qu’il est ouvert à celui qui voudrait se joindre à son combat.

icilome.com – TogoActu24.com

LEAVE A REPLY