Togo : Les spectacles au Togo vont désormais compter avec le Bboying

174
Le Bboying, une danse, un sport et une culture urbaine à l’échelle planétaire, différent du Breakdance, du Smurf ou du Popping, vient de faire son entrée dans les spectacles publics au Togo.

 

La présélection du chapitre 5 de cette compétition dénommée « All Stars Battle Jam XXL », a été lancée ce dimanche au Carmen Dance Studio à Lomé, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

 

Une trentaine de danseurs réparties en deux (2) catégories (individuelle et groupes de quatre) vont s’affronter en attendant la finale prévue pour se tenir le 17 juillet prochain.

 

Organisé par l’Association No Limit en collaboration avec l’association Togo Bboys, ce concours, selon les organisateurs, vise à développer et valoriser le Bboying  togolais, à créer une compétition respectant les standards internationaux en vue de rendre compétitif le Bboying togolais et d’offrir au public friand de beaux spectacles un rendez-vous annuel incontournable.

 

C’est aussi l’occasion, a fait savoir Mourtala Kouroupara, Directeur artistique de l’évènement,  de montrer à travers ce spectacle, que la jeunesse togolaise est créative, artistique et a plein de talent.

 

« Le Bboying est une danse à part entière du Hip-Hop, il s’agit de LA Dance. Avec le Rap, le Graffiti et le Djing, le Bboying constitue l’un des quatre piliers du mouvement Hip-Hop. Fondé sur des composantes précises, nécessitant des années d’entrainement, d’apprentissage et de création, ayant sa propre musique et son propre style, le Bboying a définitivement conquis le monde entier », a-t-il indiqué.

 

Pour cette première édition, plus de 2.000 spectateurs sont attendus à la grande finale du 17 juillet prochain au stade omnisports de Lomé. Un jury international va départir les athlètes. Plusieurs critères notamment l’originalité, la créativité et le dynamisme sur scène permettront de les départager.

 

Bernadette A.Afreepress

Togosite.com