Togo : Les greffiers ont amorcé un autre break de 72 heures 30 mai 2017

31

Togo : Les greffiers ont amorcé un autre break de 72 heures                                                                             30 mai 2017
Par Serge Lemask
L’indifférence des ministres de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative et le Garde des Sceaux, ministre de la Justice chargé des Relations avec les Institutions de la République, agace les greffiers. Ces derniers ont donc décidé de reconduire leur grève pour 72 heures.

Les greffiers du Togo ont entamé un nouveau break lundi et ce jusqu’au mercredi 31 mai 2017. Ils haussent le ton après leur précédent débrayage qui a visiblement laissé de marbre les autorités.

Ainsi, l’Association des Greffiers du Togo (AGT) et le Syndicat National des Greffiers du Togo (SNGT) a dans un communiqué publié lundi, appelé les greffiers à une grande assemblée générale mercredi.

« Cette assemblée concerne uniquement les juridictions du ressort de la Cour d’Appel de Lomé (Cour d’Appel de Lomé, Cour des comptes, Cour suprême et les Tribunaux de Cour d’Appel, Tribunaux de Lomé, Vogan, Tsévié, Tohoun, Agou, Amlamé, Badou, Danyi, Elavanyon, Kévé, Notsè, Tabligbo, Kpalimé, Aného et Atakpamé) », précise le communiqué.

Notons que les greffiers exigent entre autres l’élaboration d’un statut particulier, l’amélioration des conditions de travail et de vie.

Togo-Online.co.uk

LEAVE A REPLY