Togo : Les Grandes Marches de la Résistance des 18 et 19 octobre sont maintenues !

178

L’opposition togolaise a déclaré mercredi maintenir son appel à manifester la semaine prochaine, malgré une interdiction d’organiser des marches « en semaine », décrétée la veille par le pouvoir.

Togo : Les Grandes Marches de la Résistance des 18 et 19 octobre sont maintenues !

Quatorze partis politiques ont appelé leurs partisans à marcher contre le pouvoir du président Faure Gnassingbé, «le mercredi 18 et jeudi 19 octobre», a expliqué à l’AFP Eric Dupuy, porte-parole de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).

« Celle du mercredi 18 aura pour chute l’esplanade de l’Assemblée nationale et celle du 19 prendra fin devant les bureaux de la Cédéao », l’organisation régionale de l’Afrique de l’Ouest, a-t-il indiqué.

M. Dupuy a également fait savoir que l’opposition avait agi dans les règles en informant de la tenue des marches, dans les délais légaux. « Si le pouvoir décide de violer la loi, le peuple ne la respectera pas non plus », conclut-il.

Mardi soir, le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, avait décrété que désormais, « les marches seront interdites en semaine » mais que les gens pouvaient tenir des meetings sur un lieu fixe.

« En week-end, c’est-à-dire les samedis et dimanches, ils peuvent faire leur marche », a-t-il ajouté, assurant que cette mesure était prise pour éviter les « violences » et les « dérives » qui ont eu lieu, selon lui, lors des dernières manifestations de l’opposition.

Celle-ci avait annoncé peu auparavant l’organisation d’une nouvelle marche le mercredi 18 octobre dans le cadre d’une réforme constitutionnelle controversée.

L’opposition est mobilisée depuis près de deux mois, pour demander que le nombre de mandats présidentiels soit limité à deux et la démission du président Faure Gnassinbgé, au pouvoir depuis 2005 et héritier d’une famille à la tête du Togo depuis 50 ans.

Le gouvernement compte organiser un référendum pour faire adopter une réforme prévoyant notamment cette limitation des mandats présidentiels, mais la mesure n’est pas rétroactive, permettant à M. Gnassingbé de se présenter aux scrutins de 2020 et de 2025.

La semaine dernière, la Cédéao, l’Union africaine et le Bureau régional des Nations unies avaient estimé que le projet de loi constitutionnel proposé par le gouvernement était « une étape importante pour mettre le Togo en conformité avec les normes démocratiques ».

L’opposition rejette ces appels au compromis et a également annoncé son refus de rencontrer la délégation de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) qui devait arriver mardi au Togo pour trois jours.

Les manifestations engagées par l’opposition depuis la mi-août ont fait au moins quatre morts et des dizaines de blessés, notamment dans le nord du pays, nouveau foyer de la contestation populaire.

Des centaines de personnes se sont également réfugiées au Ghana le mois dernier, dénonçant des arrestations arbitraires et des violences de la part des forces de sécurité, ce que le régime dément.

Voici le communiqué de la coalition de l’opposition confirmant les manifs

CAP2015 – Groupe de Six- CAR – PNP – Santé du Peuple

Communiqué N°18 : Grandes Marches de la Résistance

La Coalition des 14 partis politiques remercie vivement les populations togolaises pour leur mobilisation record aux marches des 4 et 5 octobre 2017.

Cette mobilisation a tellement sensibilisé la communauté internationale et inquiété le régime en place que le gouvernement a échafaudé un plan d’interdiction des manifestations dont la première phase est la décision annoncée par les ministres le mardi 10 octobre interdisant les marches les jours ouvrables.

La Coalition des 14 partis dénonce le caractère illégal de cette décision. Quand l’Etat se met lui-même à violer les lois, les citoyens ont le devoir sacré de résister.

C’est pourquoi, la Coalition des 14 partis politiques maintient et confirme ses manifestations des mercredi 18 et jeudi 19 octobre 2017 à Lomé suivant les itinéraires ci-après

Mercredi 18 octobre

  • Point de départ N°1 : CCP. Point de Chute : Palais des Congrès, siège du parlement.
  • Point de Départ N°2 : Bè GakpotoPoint de Chute : Palais des Congrès, siège du parlement.

Jeudi 19 octobre

  • Point de départ N°1 : CCP. Point de Chute : devant la BIDC, Siège de la CEDEAO
  • Point de Départ N°2 : Bè Gakpoto. Point de Chute : devant la BIDC, Siège de la CEDEAO

La Coalition des 14 annonce dès à présent les géantes manifestations des 30 et 31 octobre et invite spécialement nos compatriotes de la diaspora et les organisations et mouvements citoyens africains en lutte pour la démocratie et les libertés à venir au Togo pour y prendre massivement part.

Fait à Lomé, le 12 octobre 2017

Pour les organisateurs

  • CAP2015 : Kafui Adjamagbo-Johnson
  • PNP : Tchatikpi Ouro-Djikpa
  • Groupe de Six : Nathaniel Olympio
  • CAR : Jean Kissi
  • Santé du Peuple : Gilbert Agbobli

Source : AFP + ANC Togo

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here