Togo: Le président du CAR «saisi» par 33 fédérations pour un congrès extraordinaire

588

Etadzi Ata Yawo, au micro

Dimanche 19 Juin 2016 – Trente-trois (33) présidents des fédérations du parti togolais d’opposition, le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), demandent urgemment au président national de leur formation politique Me Dodji Apévon Search Dodji Apévon de convoquer dans un délai d’un mois un congrès extraordinaire pour qu’une issue soit trouvée à la crise interne dans leur parti.

Les 33 présidents de fédérations ont fait connaitre cette exigence hier samedi à Lomé dans une lettre ouverte adressée au président national du parti CAR. Du bien-fondé de cette interpellation, le président de séance Etadzi Ata Yawo Search Etadzi Ata Yawo a justifié que la démarche s’inscrit dans la vision salutaire du CAR.

Pour cette ultime initiative, les 33 présidents des 36 fédérations que compte le CAR Search CAR prétextent vouloir aller au-delà des pétitions envoyées à la présidence du parti lesquelles sont restées sans suite.

A l’adresse du président national du CAR, la lettre ouverte signée par Ata Yawo et quatre autres président de fédération fait lire que « … nous vous demandons, avec tout le respect dû à la fonction que vous incarnez u sein du parti, de bien vouloir convoquer le parti à se réunir en session extraordinaire dans le délai d’un mois en vue de mettre fin à la crise ». En sommant le président national du CAR Search CAR de convoquer dans un délai d’un mois un congrès extraordinaire, les 33 fédérations disent que la crise qui mine leur parti a trop duré, soit sept mois au total.

Pour motiver la démarche entreprise dans la lettre ouverte laquelle semble dicter la marche à suivre par le président national du CAR, Ata Ayawo a expliqué que « notre statut prévoit qu’en cas de non convocation du congrès, les présidents fédéraux ont la lourde responsabilité d’interpeler le président national dans un délai d’un mois ».

Pour ce qui concerne le mandant de l’actuel président national du CAR Search CAR à la tête du parti, le président de séance de la lettre ouverte rendue publique a mis au point que Me Dodji Apévon Search Dodji Apévon a été investi en 2012 pour un mandat de 8 ans et qu’en 2016 il a épuisé sa durée de gestion du « parti des déshérités ».

Mensah, Lomé

– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com

LEAVE A REPLY