Togo / Le lynchage d’Abass Kaboua du MRC n’a pas eu lieu ce vendredi

1134

Togo / Le lynchage d’Abass Kaboua du MRC n’a pas eu lieu ce vendredi

Connu pour son sans-gêne et ses insultes, le président du Mouvement Républicain Centriste (MRC) a échappé de près à un lynchage à sa sortie de la station de radio privée Nana Fm ce vendredi après-midi. Par ses déclarations scandaleuses, il s’est mis à dos un groupe de zémidjan qui a voulu en découdre avec lui.

En effet, Abass Kaboua a été reçu dans l’émission de cryptage de l’actualité politique en mina dénommée « Massénouamé » sur Nana Fm. Cet homme politique de position « centriste » et qui ne se réclame ni du parti au pouvoir ni de l’opposition a été invité à donner son point de vue sur la situation sociopolitique du pays. Ainsi, il s’est concentré sur la critique des actions de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, initiatrice des dernières manifestations publiques.

Du début à la fin de l’émission, il ne s’est pas retenu de proférer des insultes acerbes en direct à l’endroit du chef de file de l’opposition, Jean Pierre Fabre. Pour preuve, une dame qui l’a interpellé par rapport au mauvais rôle qu’il joue dans la classe politique togolaise a eu la désagréable surprise d’être victime de la foudre d’Abass Kaboua. Avant même la fin de l’émission, les zémidjan, auxquels l’on colle souvent la casquette d’opposants au régime, se sont attroupés devant la radio Nana Fm et l’attendaient de pied ferme. N’eut été l’intervention des forces de l’ordre lourdement armées, Abass Kaboua aurait été agressé par ses détracteurs.

TogoTopInfos.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here