Togo: la grippe aviaire finit par faire son apparition

332

Au Togo, la grippe aviaire s’invite au menu du conseil des ministres. En effet, les dirigeants du pays viennent d’annoncer un ensemble de mesures destinées à lutter contre la maladie qui a fait son apparition dans deux élevages situés dans les environs de la capitale Lomé.

Ainsi, l’exécutif a ordonné de détruire tous les œufs et la provende issus des élevages d’Adéticopé et d’Adidogomé. Ces exploitations seront mises en quarantaine tandis que les marchés de Lomé seront placés sous haute surveillance. Les exploitations voisines des foyers de la maladie feront l’objet d’opérations de désinfection et les producteurs seront indemnisés, indique Commodafrica.

Longtemps épargné par la grippe aviaire, le Togo succombe donc au mal alors qu’au Bénin, l’autre pays jusque-là indemne, l’inquiétude commence à gagner du terrain dans un contexte qui a vu le Nigéria, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Ghana être touchés par la grippe aviaire.

Aaron Akinocho

Agence Ecofin