Togo : La chosification des populations, l’autre retombé du sommet sur la sécurité maritime 15/10/2016

259

Par Marcelle Apévi
Togo : La chosification des populations, l’autre retombé du sommet sur la sécurité maritime                                                                             15/10/2016

La scène fait pleurer et plonge beaucoup de togolais dans une triste histoire de résurrection des pratiques de Gnassingbé père. C’est avec un communiqué signé du ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi que ces togolais réduits à la mendicité par le pouvoir, ont pris d’assaut les voies d’accès au Radison Blu hôtel, partant de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma, pour rire, chanter, applaudir… et ainsi souhaiter la bienvenue aux différentes délégations.

L’image est pitoyable et fait pleurer plus d’un. Contrairement à l’idée majestueuse que Faure et ses sbires ont eu de prouver à leurs hôtes que la pauvreté n’est pas au Togo, ils ont plutôt démontré le degré de mendicité des pauvres togolais de la majorité.

Tôt le matin à 6 heures, hommes, femmes, enfants, tous habillés à l’effigie du sommet confondue à celle du RPT/UNIR, c’est-à-dire le fameux bleu turqui, ont assiégé et borné les itinéraires soigneusement tracés par les organisateurs de ce sommet pour exposer leur pauvreté, misère, mendicité… Tout ceci contre de pauvres billets de 1000 voir 2000 francs cfa.

Ils se sont exposés à la soif et à la faim durant 48 heures. Triste sort de cette population qui continue d’applaudir cette dictature qu’elle subit.

Togo-Online.co.uk