Togo, Justice : Les greffiers en grève de 72 heures.

439

Comme annoncé, les greffiers sont effectivement entrés en grève ce lundi pour trois jours. Occasion d’exprimer leur ras-le-bol sur les questions comme leur statut particulier, leurs conditions de travail et leurs conditions de vie.

Togo, Justice : Les greffiers en grève de 72 heures.

Selon le courrier signé des deux syndicats des greffiers, ils fournissent de gros efforts pour la bonne marche de l’appareil judiciaire, mais « aux prix de lourds sacrifices, voire aux dépends de leurs familles ».

Pour les concernés, les autorités togolaises sont invitées à trouver u ne solution idoine, durable, efficace et immédiate à la plateforme revendicative afin d’éviter l’immobilisme de la justice. Ils font référence à la place du greffier dans le système : outil indispensable depuis l’enrôlement d’un dossier jusqu’à la délivrance de l’arrêt en passant par l’audience. Ces greffiers sont aussi incontournables pour l’établissement d’un casier judiciaire. Bref, le greffier intervient dans tout document introduit au sein du circuit judiciaire.

Concernant les conditions de vie, les greffiers réclament jusqu’à huit primes, dont le logement, la responsabilité, le transport, le risque et de bibliothèque.

De nos jours, les greffiers sont au nombre de 194. Mais insuffisant, il est demandé au gouvernement « des recrutements réguliers à court terme, tout en assurant également la formation continue pour un travail efficient et une justice performante ».

Source : Freedom Dzodzi, T228

27Avril.com

LEAVE A REPLY