Togo : Fusillade / braquage à côté de Ecobank du Grand marché à Lomé.

47

Des tirs d’armes automatiques ont retenti aux alentours de 12h45 GMT aux environs du grand marché de Lomé. Des tirs qui ont été entendus jusqu’au centre névralgique de la capitale à Deckon et à certains endroits tout près au quartier Bè.

Il s’agit d’après les premières informations du braquage d’une succursale de la banque sous-régionale Ecobank à Assigamé.

Les braqueurs auraient fait des tirs de sommation pour faire diversion. L’armée et les forces spéciales sont intervenues assez rapidement pour maîtriser la situation et définir un périmètre de sécurité. Un des braqueurs a été neutralisé par les militaires.

Actuellement les forces de l’ordre fouillent les personnes et les véhicules sur les grands axes menant au grand marché.

Quelques observations cependant.

Au regard de la tension qui règne depuis un moment dans le pays, quels voyous pourraient s’aventurer à opérer un braquage en plein midi dans un endroit si fréquenté alors que les militaires sont visibles partout et sont sur les dents?

Les tirs entendus sont ceux des armes automatiques alors que généralement par expérience, on a toujours trouvé sur les bandits, des armes artisanales ou de fabrications douteuses.

Les grands braquages qui ont eu lieu à Lomé surtout celui de l’aéroport de Lomé en 2015, selon le modus operandi portait la marque des membres des corps habillés qui avaient emporté quelques 3 milliards de francs CFA jusque-là introuvables.

Est-ce encore le cas? Et pourquoi principalement aujourd’hui à la veille de grandes manifestations qui font craindre le pire au régime cinquantenaire qui régente le pays?

En tout état de cause, connaissant le caractère gangstérique de ces voyous au pouvoir, il ne serait pas illusoire de penser à un stratagème pour créer de la diversion et de la zizanie dans les esprits afin de démobiliser les Togolais décidés à en découdre avec la minorité pilleuse.

Déjà que les forces de sécurité profitent pour créer des check-point et fouiller voitures et personnes, il va sans dire que ce dispositif sera encore d’application toute le journée et demain pour émousser l’ardeur des manifestants à rejoindre les points de rassemblement des démonstrations de force à venir.

Que cela ne démobilise guère. Et qu’on reste vigilant.

Tous demain dans les rues pour des manifestations de colère contre Faure Gnassingbé et sa bande de vautours.

Anani Sossou; vidéos : Bill Emile Davolk

27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here